Paris : Y a-t-il 7.000 chantiers en cours dans la capitale ?

FAKE OFF Alors que sur les réseaux sociaux, des internautes hostiles à Anne Hidalgo dénoncent depuis plusieurs semaines le « saccage » de Paris,  la question des travaux sur la voie publique est revenue dans le débat sur l’antenne de CNews

Alexis Orsini
— 
Des grues près de l'Arc de Triomphe (illustration).
Des grues près de l'Arc de Triomphe (illustration). — Xavier Francolon/SIPA
  • Combien de chantiers dénombrait-t-on le 18 novembre 2021 à Paris ?
  • Lors d'une intervention sur CNews, le 19 novembre 2021, Pierre Chasseray, le délégué général de l’association 40 Millions d'automobilistes, a avancé le chiffre de 7.000 travaux.
  • Cette estimation est-elle proche de la réalité ? 20 Minutes fait le point. 

Si vous avez emprunté les rues de Paris récemment, vous y avez probablement aperçu des panneaux, palissades ou autres déviations propres à un chantier. Et à en croire Pierre Chasseray, le médiatique défenseur des automobilistes, vendredi 19 novembre sur CNews, « tous les travaux sont lancés en même temps actuellement » dans Paris.

« Il y a dans la capitale 7.000 travaux qui sont lancés et que vous subissez tous au quotidien ! […] Ça sent les bouchons très fort pour les automobilistes parisiens, il va falloir faire quelque chose », poursuivait le délégué général de l’association 40 Millions d’automobilistes.

Une mise en cause d'Anne Hidalgo qui intervient sur fond de mobilisation de ses opposants sur les réseaux sociaux via le hashtag #SaccageParis. Mais cette estimation de Pierre Chasseray est-elle proche de la réalité ? On fait le point.

FAKE OFF

Contacté par 20 Minutes, Pierre Chasseray indique s’être appuyé, en guise de source, sur les chiffres de la mairie de Paris, et avoir essayé de joindre la municipalité jeudi 18 novembre, sans qu’on lui apporte de réponse plus précise. « Avant la crise du Covid-19, la ville avait dénombré 6.087 zones de travaux et elle a expliqué que, depuis, il y avait eu une légère augmentation des travaux – pas forcément commandés par la ville de Paris, d’ailleurs – en raison du retard pris pendant les confinements », explique-t-il.

Plus précisément, en juin 2021, Jacques Baudrier, l’adjoint à la maire de Paris chargé de « la coordination des travaux sur l’espace public », reconnaissait auprès du Parisien la possibilité d'« un petit effet rattrapage pour les chantiers des concessionnaires (l’entretien des réseaux d’eau, de gaz, de chauffage urbain, de téléphonie) dû aux retards pris durant les périodes de confinement » – tout en indiquant que « globalement, on reste sur un nombre de chantiers identique à celui des années précédentes pour cette période de l’année. »

Environ 6.000 chantiers au 18 novembre 2021

Qu’en était-il au 18 novembre 2021 ? Sur sa page dédiée à l’actualité des chantiers, la mairie de Paris détaille les lieux dans lesquels sont réalisés les travaux, ainsi que leur répartition par type de chantier. A cette date, on en dénombrait 6.708, majoritairement relatifs à la « construction ou réhabilitation d’immeuble » (3.480), et suivis, en deuxième position, de « travaux sur réseau électrique » (833).

Jointe par 20 Minutes, la ville de Paris indique qu’il y avait plus précisément 6.835 « emprises », « dont 562 de la ville de Paris (soit 8,2 %) » et que ce chiffre « change tous les jours ».

« Sur la carte […] apparaissent également les chantiers terminés depuis moins de 15 jours, le temps que les installations encore en place physiquement soit enlevées. En l’occurrence, 1.018 emprises de chantier se sont terminées pendant la quinzaine précédant le 18 novembre 2021. Le chiffre théorique réel à date au 18 novembre est donc [plutôt de] 5.817 », ajoute la municipalité, en soulignant que les données visibles sur cette carte sont donc « 10 à 15 % supérieures au réel théorique ».

Un total assez stable au fil des années

Ces chiffres s’inscrivent dans la droite lignée de ceux des années précédentes, comme de l’ordre de grandeur avancé par Pierre Chasseray sur CNews : mi-2019, la ville comptabilisait ainsi 7.000 chantiers en cours (tout en promettant une amélioration d’ici la fin de l’été).

Interrogée par 20 Minutes sur l’évolution attendue du nombre de travaux prévus dans les prochains mois, la municipalité dénombre, d’ici au 28 février 2022, le lancement de 542 emprises de la ville de Paris et la fin de 641 autres. On retrouve, sur la même échéance, un ratio similaire pour les travaux d'opérateurs de réseaux (3.563 nouvelles emprises contre 2.925 fins) et, à l'inverse, une diminution importante du côté des « travaux tiers privés », avec la conclusion de 2.974 emprises pour seulement 535 nouvelles.