Lyon : Un député LREM du Rhône visé par une enquête pour harcèlement sexuel

ENQUETE Une ancienne salariée de l'association Léo Lagrange accuse le député Yves Blein de l'avoir harcelée sexuellement cet été, dans le cadre d'une relation professionnelle

J. Le. avec AFP
— 
Yves Blein lors d'une conférence de presse à Lyon, en novembre 2017.
Yves Blein lors d'une conférence de presse à Lyon, en novembre 2017. — Bony/SIPA

Une enquête préliminaire du parquet de Lyon pour « harcèlement sexuel » vise le député LREM du Rhône Yves Blein, qui nie « farouchement » ces faits présumés, rapporte l’AFP ce jeudi de source judiciaire, confirmant une information du Progrès.

Cette enquête pour « harcèlement sexuel dans le cadre d’une relation de travail », confiée à la sûreté départementale du Rhône, fait suite à une plainte déposée contre X « par une ancienne salariée de l’association Léo Lagrange au cours de l’été 2021 », a indiqué le parquet à l’AFP.

Un soupçon « d’acharnement politique »

L’élu « conteste farouchement, avec la plus grande énergie » les faits présumés, a réagi son avocat Hervé Banbanaste, qui affirme avoir été prévenu de cette enquête par la presse. « Il faut être très prudent dans cette affaire. Nous attendons d’être entendus pour obtenir tous les éclaircissements nécessaires. A partir de là, nous pourrons demander d’autres investigations », a poursuivi Me Banbanaste. « Nous nous posons la question d’un éventuel acharnement politique », a-t-il conclu.

Ancien maire PS de Feyzin (Rhône) entre 2001 et 2017, Yves Blein, 67 ans, est président du conseil d’administration de l’association Léo Lagrange, organisme d’éducation populaire. Elu député PS de la 14e circonscription du Rhône en 2012, il a conservé son mandat en 2017, sous l’étiquette LREM.