Côtes-d'Armor : Des chiens de chasse visés par les tirs d'un riverain lors d'une battue

CHASSE Le propriétaire d'un terrain arboré assure qu'il ne visait pas les chiens

C.A.
— 
Illustration d'une horde de cerfs et de biches échappant aux chasseurs dans l'Orne.
Illustration d'une horde de cerfs et de biches échappant aux chasseurs dans l'Orne. — P. Siccoli/SIPA

Un nouvel incident de chasse​ s’est déroulé dimanche en marge d’une battue au chevreuil à Coatascorn, petite commune située entre Lannion et Guingamp (Côtes-d’Armor). Des chiens qui participaient à la chasse ont été visés par les tirs d’un riverain. D'après Ouest-France, le propriétaire d’un terrain privé aurait blessé l’un des animaux en tirant à plusieurs reprises à l’aide d’une carabine. Les chasseurs ont alerté les gendarmes.

L’auteur des tirs a contacté le quotidien, afin d'expliquer son geste qu’il qualifie de « démesuré, irréfléchi et injustifiable ». Ce dernier a expliqué que c’était la quatrième fois cette année que des chasseurs ou leurs chiens s’aventuraient sur les terres qu’il avait rachetées il y a un an et demi. L’ancien propriétaire du domaine avait autorisé les chasseurs à venir dans la propriété, qui n’est pas clôturée. Le nouvel acquéreur s’y est opposé, expliquant « refuser que l’on vienne tuer des animaux » sur ses terres. Le maire de la commune a appelé au calme.