Les effets de la crise du Covid-19 sur les résultats des élèves ont été gommés, selon les évaluations nationales

EDUCATION L'effet du confinement de 2020 avait été négatif sur le niveau des élèves de CP et de CE1. Mais c'est de l'histoire ancienne, selon le ministère de l'Education

Delphine Bancaud
— 
Les évaluations ont lieu en CP, CE1 et 6 e.
Les évaluations ont lieu en CP, CE1 et 6 e. — Pixabay
  • Le ministère de l’Education a dévoilé ce mardi les résultats des évaluations nationales en CP, CE1 et 6e, qui se sont déroulées à partir du mois de septembre.
  • Elles montrent que les élèves ont au moins retrouvé le niveau de leurs camarades de 2019 en français et en maths. Et les dépassent même dans certains domaines.
  • Les écarts de niveaux entre les élèves de l’éducation prioritaire et les autres se sont réduits par rapport à 2020, même s'ils existent toujours. 

L’an dernier, l’inquiétude était au rendez-vous. La fermeture des écoles lors du confinement avait pénalisé les apprentissages des élèves de CP et de CE1, mais pas ceux de 6e, comme l’avaient montré les évaluations nationales de 2020. Mais cette mauvaise passe est derrière nous, selon les résultats des évaluations 2021, rendus publics ce mardi.

« La baisse de niveau des élèves de CP observée entre 2019 et 2020 est résorbée à la rentrée 2021, que ce soit en français ou en mathématiques. Dans certains domaines, leur niveau est même supérieur à celui d’avant la crise du sanitaire », observe Fabienne Rosenwald, directrice de l’évaluation, de la prospective et de la performance (Depp). Exemple : en 2019, 59 % des élèves arrivaient à bien reconnaître des lettres en début de CP, tandis que cette année ils sont 64 % à y parvenir. Il y a deux ans, 76 % des élèves savaient comparer des nombres, alors qu’en 2021, ils sont 79 % à maîtriser cette compétence. « L’investissement des enseignants a permis de compenser l’effet de la crise sanitaire », commente Édouard Geffray, directeur général de l’enseignement scolaire.

Les élèves de CE1 ont un niveau d’avant la crise, voire meilleur

Concernant les élèves de CE1, les nouvelles sont également bonnes. En 2020, leurs compétences en lecture et en écriture avaient pris une claque. « Ils avaient été touchés par la fermeture des écoles, car apprendre à lire à distance, par exemple, c’est plus compliqué. Mais à la rentrée 2021, ils ont retrouvé au moins le niveau de leurs aînés en 2019, notamment en compréhension de texte, en connaissance des nombres et en résolution de problèmes », constate Fabienne Rosenwald. Dans certains domaines, le niveau a même progressé. Si 72 % des élèves de CE1 savaient écrire les nombres entiers en 2019 par exemple, ils sont désormais 76 % à y parvenir. Idem en résolution des problèmes utilisent des nombres entiers et nécessitant du calcul : si 46 % y parvenaient en 2019, ils sont 48 % à le faire en 2021.

L’amélioration des résultats en CP et CE1 est observable dans tous les types d’établissement, sachant que les élèves de Rep + progressent même plus. « Les écarts de niveau entre les élèves de l’éducation prioritaire et les autres se sont réduits par rapport à 2020 et sont comparables à ceux observés à la rentrée 2019 », souligne d’ailleurs Fabienne Rosenwald. « Le dédoublement des classes de grande section, de CP et CE1 en éducation prioritaire a permis de surmonter les effets négatifs de la crise », analyse Édouard Geffray, directeur général de l’enseignement scolaire. Reste que ces écarts de niveaux existent bien et que la France demeure la championne des inégalités scolaires, comme le montre régulièrement l'étude Pisa. 

Le niveau des 6e continue de progresser

Quant aux élèves de 6e, on se rappelle que leur niveau n’avait pas été affecté par le confinement. Les évaluations de 2020 avaient même montré qu’ils avaient progressé en français par rapport à leurs camarades évalués en 2019 (+ 4,8 points) et en maths (+ 2,9 points). Et cette année encore, la promotion 2021 fait un poil mieux que la précédente. Les élèves de Rep + ont de meilleurs résultats que leurs camarades de 2020 : + 4, 8 points en français et +3,8 points en maths. Ce n’est pas pour autant que le tableau est idyllique, puisque seuls 35,8 % des élèves de Rep + peuvent lire 120 mots par minute, contre 52 % des élèves hors Rep.

Ces résultats seront restitués aux parents, ce qui peut être anxiogène si l’enfant n’a pas un niveau satisfaisant. Mais cette année, le ministère se veut plus pédagogue : une fiche de présentation des évaluations sera distribuée aux parents, ainsi qu’une fiche de positionnement de leur enfant par discipline, avec des conseils pour qu’ils puissent mieux l’aider à progresser.