Rennes : Nouveau suicide d’un détenu à la prison de Vezin

DETENTION Dans la nuit de dimanche à lundi, Jérôme Gaillard s'était donné la mort dans sa cellule

C.A.
— 
L'intérieur de la prison de Rennes-Vezin, ouverte en 2010 et qui abrite environ 800 détenus.
L'intérieur de la prison de Rennes-Vezin, ouverte en 2010 et qui abrite environ 800 détenus. — C. Allain / 20 Minutes

Un deuxième drame a secoué la prison de Rennes-Vezin cette semaine. Dans la nuit de mercredi à jeudi, le corps sans vie d’un détenu a été découvert dans sa cellule de la maison d’arrêt. D’après une source syndicale jointe par 20 Minutes, confirmant une information de Ouest-France, l’homme se serait pendu vers 3 heures du matin dans sa cellule. Alerté par le codétenu, le personnel pénitentiaire n’a pas pu réanimer la victime. Agé de 53 ans, l’homme devait être libéré début 2022.

La prison de Rennes-Vezin avait déjà été secouée par le suicide de l’un de ses pensionnaires en début de semaine. Le corps sans vie de Jérôme Gaillard avait été retrouvé dans sa cellule tôt lundi matin par l’équipe de nuit. Celui qui s’était accusé de la mort de sa femme Magali Blandin en février à Montfort-sur-Meu (Ille-et-Vilaine) s'est pendu à la fenêtre de sa cellule avec un drap.