Nanterre : Ils occupent l’université et réclament une affectation dans un cursus

CONTESTATION Ces « sans-fac » ont promis de ne cesser leur mouvement qu’après l’obtention d’une affectation dans un cursus

20 Minutes avec agence
— 
Le bâtiment de la présidence de l'université de Nanterre (Hauts-de-Seine) est occupé depuis ce mercredi.
Le bâtiment de la présidence de l'université de Nanterre (Hauts-de-Seine) est occupé depuis ce mercredi. — C-E.AK/20Minutes

Une soixantaine d’étudiants occupent la présidence de l’Université de Nanterre (Hauts-de-Seine) depuis mercredi dernier. Ils demandent une affectation dans un cursus alors que la rentrée universitaire est passée depuis sept semaines. Sur la façade du bâtiment, les élèves ont déployé une banderole indiquant « Étudier est un droit, pas un privilège ».

Ceux qui se surnomment les « sans-fac » sont soutenus par d’autres étudiants et des syndicats. Ils ne peuvent cependant pas être physiquement rejoints puisque des vigiles bloquent l’entrée du bâtiment. À l’intérieur, les occupants s’organisent comme ils le peuvent.

Soutien du député Alexis Corbière

« On a quelques matelas, on a quelques manteaux aussi pour se couvrir parce qu’il y a une fenêtre qui ne ferme jamais », a expliqué l’un d’eux, âgé de 20 ans. La situation angoisse une de ses camarades de 19 ans. « C’est assez stressant parce qu’on se dit qu’on a loupé pas mal de cours ! […] Si on est inscrit une semaine avant les partiels, on va devoir passer les partiels au même titre que ceux qui ont commencé en septembre », a-t-elle dénoncé.

Ses camarades et elle ont confié à France Bleu Paris qu’ils occuperont les lieux tant qu’ils n’auront pas eu d’inscription. Ils ont reçu le soutien d’Alexis Corbière, député La France insoumise (LFI) de Seine-Saint-Denis. L’élu a demandé dans un tweet au président de l’Université de leur trouver une affectation.