Finistère : Plus de 350 verbalisations après une rave party ayant rassemblé plus de 1.000 personnes

TEUF Des fêtards ont investi les anciens locaux de l’abattoir Tilly-Sabco, à l’abandon depuis plus de trois ans

C.A.
— 
Illustration d'une rave party, ici organisée dans un hangar désaffecté à Rennes.
Illustration d'une rave party, ici organisée dans un hangar désaffecté à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Cela fait plus de trois ans que l’entreprise Tilly-Sabco a vu ses derniers salariés quitter l’abattoir. Samedi, l’ancien site industriel a repris vie le temps de quelques heures. Sans poulets congelés, mais avec une horde de fêtards et des enceintes branchées pour envoyer du pâté. Malgré l’interdiction préfectorale, un peu plus d’un millier de personnes ont participé à une grande teuf organisée dans l’ancien entrepôt de Guerlesquin, dans le Finistère.

Le préfet du département, comme ses autres voisins bretons, avait pourtant pris un arrêté interdisant les rassemblements à caractère festif pour ce week-end prolongé. D’après Ouest-France​, l’organisateur de la rave party a pu être identifié par les gendarmes, présents sur place dès samedi. La fête s’est poursuivie sans incidents majeurs jusqu’au dimanche. Aux abords du site, les forces de l’ordre ont relevé 358 infractions, dont 298 amendes dressées pour « aide ou émission de bruit portant nuisance ». Plusieurs amendes pour conduite en état d’ivresse ou sous stupéfiants ont également été dressées par les gendarmes. Une enquête a été ouverte.