Le témoignage du frère de Dinah, adolescente harcelée qui s'est suicidée

HARCELEMENT SCOLAIRE Chaque jour, « 20 minutes » vous propose des vidéos réalisées par son partenaire Brut 

20 Minutes avec Brut
— 
Rayan regrette que des jeunes soient capables de cruauté envers leurs camarades, Brut.
Rayan regrette que des jeunes soient capables de cruauté envers leurs camarades, Brut. — capture d'écran

Elle s’appelait Dinah, elle avait 14 ans. Elle s’est pendue après avoir été harcelée à l’école pendant plusieurs années. Son frère, Rayan Gonthier, témoigne des souffrances qu’elle a subies : « C’étaient beaucoup de personnes du collège qui lui faisaient des remarques, jour après jour, qui la bousculaient, qui renversaient son sac. Je n’ose même pas imaginer ce qu’elle a pu endurer. Elle s’enfermait dans les toilettes du collège, à la cantine ou pendant la récréation et elle n’osait plus sortir, elle appelait ma mère en pleurs. »

Son calvaire commence en quatrième : sa famille découvre que Dinah se fait insulter sur des groupes de discussions dont elle fait elle-même partie. Mais ce harcèlement ne se limite pas aux réseaux sociaux : au collège, elle subit des remarques et des brimades constantes, par des personnes qui prétendent être ses amis. Lorsqu’elle parle de son homosexualité, le harcèlement s’intensifie. En arrivant au lycée, cette situation semble s’arrêter. Mais lorsqu’elle croise à nouveau trois harceleuses, ses souvenirs remontent, la poussant à mettre fin à ses jours. Pour Rayan, c’est son monde qui s’écroule : « Tout ce que je ferai dans ma vie, tout ce que j’accomplirai, ce sera pour elle. Je vivrai pour deux maintenant. » Découvrez le témoignage bouleversant du frère de Dinah dans la vidéo de notre partenaire Brut.