Bouches-du-Rhône : Le parc Rocher Mistral partiellement fermé par un arrêté municipal

MONTJOIE ! La communication du parc dénonce « l’acharnement du maire de La Barben contre le Rocher Mistral »

Alexandre Vella
Inauguration du Rocher Mistral
Inauguration du Rocher Mistral — Alexandre Vella / 20 Minutes

Franck Santos, le maire de La Barben, commune sur laquelle est installé le parc Rocher Mistral, a pris un arrêté municipal fermant au public les sites « du potager et du jardin dit Le Nôtre ». Pour cette décision, le maire du village de 900 habitants, situé à une vingtaine de kilomètres d'Aix-en-Provence, s’appuie sur l’avis défavorable émis par la sous-commission départementale de sécurité le 23 juin dernier, au sujet de ces espaces, qui devraient être considérés comme des installations recevant du public, et non comme établissement.

Dans un communiqué, le parc Rocher Mistral énonce « l’acharnement du maire de La Barben » qui « entretient par ailleurs la confusion avec la réglementation sur les spectacles ». Cette décision, qui intervient en pleines vacances de la Toussaint, mettrait en péril 80 emplois, indique l’administration du parc.

Le parc Rocher Mistral comparaît ce mardi au tribunal judiciaire d’Aix-en-Provence, cité par France nature environnement, pour une audience en référé concernant deux aménagements, dont le « Potager » (qui est en fait un marché), réalisé sans permis de construire. « Cet arrêté n’a aucun rapport avec cette audience », soutient Franck Santos.