Loiret : Le seul crématorium pour animaux du département et de la région ne désemplit pas

DERNIERS ADIEUX La crémation peut être accompagnée d'un service funéraire et coûte entre 50 et 290 euros

20 Minutes avec agence
— 
Chez Crémateck, les incinérations concernent des chats et des chiens, mais aussi des nouveaux animaux de compagnie (NAC).
Chez Crémateck, les incinérations concernent des chats et des chiens, mais aussi des nouveaux animaux de compagnie (NAC). — Pixabay / StockSnap

Faire incinérer son animal de compagnie, de plus en plus de familles y songent. A Fay-aux-Loges (Loiret), le chiffre d’affaires de la société Crémateck augmente de plus de 10 % chaque année. L'entreprise dispose du seul crématorium animalier du département, et même de la région Centre-Val de Loire, rapporte La République du Centre.

La demande est importante suite au changement progressif de statut des animaux domestiques depuis 30 ans. « On est passé de l’animal de travail ou de garde à l’animal compagnon. Quand il meurt, ses propriétaires ont besoin d’être écoutés », a commenté Gérard Moitron, directeur régional nord d’Esthima, maison mère de Crémateck, détenant 80% des parts de marché du secteur.

Plusieurs niveaux de prestation et de tarifs

Le crématorium de Fay-aux-Loges propose notamment un livre d’or, une salle de recueillement, une pièce pour les toilettes mortuaires ou encore un espace où sont déposés les corps des animaux. Une dizaine de crémations est réalisée chaque jour.

Les incinérations concernent des chiens et des chats, mais aussi des nouveaux animaux de compagnie (NAC) comme des rongeurs, serpents ou tortues. Leur tarif oscille entre 50 et 290 euros. La crémation peut être collective ou individuelle et accompagnée ou non d'un service funéraire. Les cendres peuvent être envoyées à un vétérinaire ou remises aux maîtres sur place.