Rouen : Elle pourrait subir une coupure d’eau car elle ne veut pas d’un compteur connecté

PEUR SUR LA VILLE L'usagère ne veut pas changer un appareil qui fonctionne et redoute les ondes émises par le nouvel équipement

20 Minutes avec agence
— 
La Normande a affirmé que les relevés de consommation d'eau qu'elle communiquait étaient fiables.
La Normande a affirmé que les relevés de consommation d'eau qu'elle communiquait étaient fiables. — Pixabay

La métropole Rouen Normandie a adressé le 11 octobre un courrier à une habitante ayant refusé le remplacement de son ancien compteur d’eau par un appareil connecté. La collectivité a informé la Normande qu’elle risquait la résiliation de son abonnement. Cette mesure entraînerait une coupure de l’alimentation en eau du foyer, indique 76 Actu. L’intéressée a dénoncé un chantage.

Elle a justifié son choix de ne pas accepter le nouveau compteur par le fait que son ancien équipement fonctionne parfaitement et par sa méfiance envers les radiofréquences émises par l’appareil. L’usagère a assuré que le temps avait montré que les relevés qu’elle effectue elle-même et communique aux agents sont fiables et n’ont jamais été mensongers.

Des ondes inoffensives, assure la métropole

« Réglementairement, le compteur individuel doit être remplacé au moins tous les 15 ans », a quant à elle expliqué la métropole Rouen Normandie. Il en va du bon fonctionnement du système. La collectivité a par ailleurs précisé que les compteurs connectés à tête radio répondent aux normes européennes en matière d’ondes et ne présentent aucun danger. Les émissions sont ainsi 125 fois moindres que celles des téléphones mobiles, a-t-elle détaillé.

La pose gratuite des compteurs d’eau intelligents débutée en 2019 est « largement acceptée par les usagers », a commenté la métropole, qui a évoqué des résiliations ne se produisant « que dans des cas rarissimes ».