Montpellier : Une cagnotte pour les réfugiés afghans accueillis après un marathon diplomatique

SOLIDARITE Les sommes recueillies doivent permettre de favoriser l’accueil et l’intégration des réfugiés

Jérôme Diesnis
— 
Hakimullah Ghazniwal, sa femme, leurs sept enfants et la femme de l'aîné de la fratrie, devaient arriver sains et saufs en France dans la nuit de mercredi à jeudi.
Hakimullah Ghazniwal, sa femme, leurs sept enfants et la femme de l'aîné de la fratrie, devaient arriver sains et saufs en France dans la nuit de mercredi à jeudi. — Ville de Montpellier

L’histoire de leur accueil à Montpellier le 14 octobre, après 50 jours d’intenses négociations diplomatiques, avait fait l’objet d’une large médiatisation. Fin août, l’ancien maire de la ville de Ghazni, en Afghanistan, avait contacté la mairie de Montpellier sur la messagerie générale. Une ville qui l’avait fait citoyen d’honneur 18 années plus tôt.

Après cinquante jours de négociations, notamment avec les Talibans, cette famille avait été récupérée à Skopje, en Macédoine, via l’avion affrété par les handballeurs du MHB qui y disputaient un match de Ligue des champions.

« Recueillir les gestes de solidarité de la population »

La mairie de Montpellier a annoncé l’ouverture d’une cagnotte afin « de recueillir les gestes de solidarité de la population montpelliéraine (…). Ces dons serviront à financer l’hébergement des personnes, ainsi qu’un accompagnement global leur permettant de se réinsérer au mieux : accompagnement psychologique, aide à la reprise d’études et à la réinsertion professionnelle, aide à l’apprentissage du français, etc. »

Les renseignements sont accessibles auprès du CCAS de Montpellier.