Seine-Maritime : Champignons et insectes envahissent une école

COUP DUR Les travaux pour remettre en état le bâtiment s'annoncent lourds et coûteux

20 Minutes avec agence
— 
Quatre classes vont changer de bâtiment à la rentrée de janvier 2022.
Quatre classes vont changer de bâtiment à la rentrée de janvier 2022. — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Les parents des élèves de l’école Carnot de Lillebonne ( Seine-Maritime) ont reçu, ce jeudi, les résultats des relevés menés cet été dans l’établissement par un expert des pathologies du bois. Dans ce rapport, il est indiqué que la charpente du bâtiment est infestée à plus de 60 % par des champignons lignivores et des insectes xylophages, rapporte Le Courrier Cauchois.

« Le résultat du rapport de l’expert est tombé comme un véritable coup de massue. Personne ne s’attendait à une telle ampleur des dégâts », a réagi dans un communiqué la commune. Ces tests avaient été réalisés à la suite de l’apparition de traces noires et de moisissures dans la cave. Depuis la construction du lieu en 1878, aucune VMC n’avait été installée, ni aucun chantier d’isolation effectué.

Deux millions d’euros pour des travaux incertains

Plus rassurant, un second rapport sur la qualité de l’air a quant à lui indiqué que cette infestation serait « sans crainte pour les occupants ». Les élèves des quatre classes de l’école vont néanmoins être installées ailleurs dès 2022.

Au total, deux millions d’euros vont être nécessaires pour restaurer le bâtiment. Une réfection qui pourrait « au final se révéler inefficace » d’après la commune, qui hésite ainsi à construire directement une nouvelle école.