Saint-Etienne : Une enseignante se met un faux pistolet sur la tempe le jour de l’hommage à Samuel Paty

DETRESSE En arrêt maladie, cette enseignante en histoire-géographie a fait irruption dans le réfectoire de l’établissement, le jour de l’hommage rendu à Samuel Paty

Caroline Girardon
— 
Un professeur de collège en classe de 3e (illustration)
Un professeur de collège en classe de 3e (illustration) — G.Varela/20Minutes

Elle a débarqué dans le réfectoire, le jour de l’hommage rendu à Samuel Paty. Avec un faux pistolet et une trompette. Une enseignante en histoire-géographie, qui travaille dans un lycée de Saint-Etienne, a craqué devant les élèves, pointant l’arme factice sur sa tempe en plein milieu du service.

En arrêt maladie, cette femme de 57 ans a simulé son suicide devant environ 200 lycéens, proférant également des menaces à l’encontre du chef d’établissement, révèle Le Progrès ce vendredi.

Hospitalisée en psychiatrie

Une cellule psychologique a été mise en place. L’enseignante a été raccompagnée vers la sortie par ses collègues avant que les pompiers n’interviennent pour la mener vers une structure psychiatrique. Toujours hospitalisée, elle n’a pas été entendue par la police selon le quotidien régional. Elle aurait été suspendue jusqu’à nouvel ordre.