C’est l’heure du BIM : Alec Baldwin auteur d’un tir mortel, Rémy Daillet en garde à vue et rebondissements dans l’affaire Gabby Petito

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

Marion Pignot
— 
Alec Baldwin, le 7 octobre 2021 à New York.
Alec Baldwin, le 7 octobre 2021 à New York. — David Warren/Sipa USA/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

L’acteur Alec Baldwin auteur d’un tir mortel accidentel lors du tournage d’un western

L’acteur Alec Baldwin a touché par balles deux membres de la production du western Rust, dans lequel il incarne l’un des personnages principaux. Selon la production, il s’agit d’un « accident » impliquant un accessoire qui devait être chargé à blanc. La directrice de la photographie Halyna Hutchins, 42 ans, a été évacuée par hélicoptère vers un hôpital voisin, où elle a été déclarée morte par les médecins. Le réalisateur de Rust, Joel Souza, 48 ans, a quant à lui été admis en soins intensifs. L’enquête se poursuit et Alec Baldwin a été laissé libre.

Rémy Daillet placé en garde à vue pour projets de coup d'Etat et d'attentat

Figure des milieux complotistes et soupçonné d’avoir organisé l’enlèvement au printemps de la petite Mia, Rémy Daillet a été extrait de sa cellule mardi pour être placé en garde à vue, cette fois pour des « projets de coups d’Etat et d’autres actions violentes ». Sa secrétaire, Ginette M. a été également interpellée mardi et placée en garde à vue. Tous deux ont été interrogés dans les locaux de la DGSI (direction générale de la sécurité intérieure). Rémy Daillet, 54 ans, est soupçonné d’être « le cerveau » du groupuscule « Honneur et nation » qui projetait d’attaquer, entre autres, une loge maçonnique dans l’Est de la France. Parmi les cibles figureraient entre autres des antennes 5G, des centres de vaccination, des journalistes et des personnalités, etc. Installé en Malaisie, Rémy Daillet ignorait « l’existence de ce mouvement et de ses activités, sans lien avec son organisation politique », assure son avocat. Pour en savoir plus, c'est par ici

Etats-Unis : Les restes humains retrouvés sont bien ceux du fiancé de Gabby Petito

De nombreuses questions dans l’affaire Gabby Petito vont sans doute rester sans réponse. Les restes humains retrouvés mercredi dans un parc de Floride ont pu être identifiés, et il s’agit bien de la dépouille de Brian Laundrie, a annoncé le FBI jeudi. Son identité a pu être confirmée par une comparaison avec des données dentaires. Selon NBC News, les restes étaient dans un état « squelettique » après avoir passé une longue durée immergés dans une zone marécageuse. Le fiancé de Gabby Petito, la voyageuse morte étranglée fin août, était recherché comme une « personne d’intérêt » par les autorités. Les causes de sa mort devront être déterminées par l’autopsie, qui pourrait prendre plusieurs semaines. Pour en savoir sur ce nouveau rebondissement, c'est par ici.