Coronavirus à Mulhouse : La classe de son enfant est fermée, la cantine lui est quand même facturée

INCOMPREHENSION En plus d'être facturés, les repas non consommés ont été jetés

20 Minutes avec agence
— 
Malgré l'absence des élèves, les repas ont été facturés aux parents.
Malgré l'absence des élèves, les repas ont été facturés aux parents. — I.Harsin/Sipa

Doit-on payer un repas non pris ? Au restaurant, non. Mais comment cela se passe-t-il à l’école ? A Bollwiller, dans la banlieue de Mulhouse ( Haut-Rhin), une mère regrette d’avoir dû payer la cantine alors que son enfant était en quarantaine, car cas contact Covid, raconte L'Alsace. Le périscolaire a répondu qu’il s’agissait du règlement, signé par les parents.

Le 12 septembre dernier, à la suite d’un cas de Covid-19 confirmé dans l’ école, l’enfant de cette Alsacienne a fait l’objet d’une mesure de quarantaine. Pendant une semaine, il n’a donc fréquenté ni sa classe, ni la cantine.

Le règlement à la lettre

Mais dans la facture du mois de septembre, aucune réduction n’a été appliquée. Repris par L’Alsace, un courrier de la directrice du périscolaire, adressé aux parents explique que compte tenu du « nombre d’enfants concernés (…) supérieur à dix », elle n’a pas pu annuler les repas et a été « dans l’obligation d’appliquer à la lettre [le] règlement de fonctionnement ».

Ce dernier stipule que la cantine doit être prévenue sept jours à l’avance pour ne pas facturer les repas. Le directeur de la MJC, où sont servis les repas, s’est justifié sur le fait d’avoir fait payer les parents : « Le traiteur qui nous fournit, lui aussi, nous présente la facture. »

Les repas commandés mais non consommés ont été jetés, un souci de réglementation sanitaire empêchant de donner la nourriture à une association, par exemple. « Ce n’est pas pour les 20 euros que cela me gêne, mais pour ces repas jetés… », a confié, en colère, la mère d’élève.