20 Minutes : Actualités et infos en direct
METIER INSOLITESuspendu dans le vide, Louis lave les vitres des tours de la Défense

Suspendu dans le vide, Louis lave les vitres des tours de la Défense

METIER INSOLITEChaque jour, « 20 Minutes » vous propose des vidéos réalisées par son partenaire Brut
Pas de nacelle pour Louis, une corde et un baudrier lui suffisent, Brut.
Pas de nacelle pour Louis, une corde et un baudrier lui suffisent, Brut. - capture d'écran / Brut.
20 Minutes avec Brut

20 Minutes avec Brut

137 mètres, 48 étages, le vide juste en dessous. Ce n’est pas pour ceux qui ont le vertige et ça tombe bien, ce n’est pas le cas de Louis, laveur de vitres des gratte-ciel parisiens. L’homme est cordiste et grâce à du matériel ultra-solide, il descend en rappel la tour Défense 2000. Son métier, c’est avant tout une passion : « Je fais les vitres parce que c’est le métier où tu peux trouver le plus de hauteur verticale. Et j’aime bien voir ça, voir le vide, être là, en corde, suspendu. En plus avec la vitre, c’est un peu comme une méditation. »

Louis mettra un peu plus de deux heures pour finir son travail. Même si les horaires de ses passages sont communiqués aux résidents, il partage leur quotidien à travers la fenêtre. Selon lui, être cordiste est sans danger, car il existe de nombreuses mesures de sécurité. Et même quand la météo lui joue des tours, Louis garde son calme : « Ça m’est arrivé, dans cette tour, d’être en train de descendre et, à la moitié, le vent a commencé à souffler et m’a fait tourner. J’ai fait un peu le tour de la tour. C’était amusant, j’ai bien rigolé. » Louis présente le métier de cordiste dans la vidéo de notre partenaire Brut.



Sujets liés