C’est l’heure du BIM : Benzema au tribunal, Cantat au cœur d’une polémique et Mbappé au sommet

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

X.M.
— 
Mathieu Valbuena (à gauche) et Karim Benzema lors d'un entraînement de l'Equipe de France au Brésil, le 10 juin 2014 (illustration).
Mathieu Valbuena (à gauche) et Karim Benzema lors d'un entraînement de l'Equipe de France au Brésil, le 10 juin 2014 (illustration). — David Vincent/AP/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Benzema jugé à partir de ce mercredi pour la tentative de chantage sur Valbuena

A partir de ce mercredi Karim Benzema va une nouvelle fois se retrouver sous les feux de l’actualité, mais, contrairement à d’habitude, cela ne sera pas pour ses performances sportives sur une pelouse. La septième chambre correctionnelle du tribunal judiciaire de Versailles (Yvelines), va en effet juger le candidat au Ballon d'or, aux côtés de quatre autres personnes, pour trois jours, dans l’affaire dite de « la sextape » de Mathieu Valbuena. Le joueur du Real Madrid, âgé de 33 ans, est accusé d’avoir aidé ses coprévenus à faire chanter son ancien coéquipier en sélection. Lui jure qu’il a simplement voulu aider ce dernier, qu’il traitait pourtant de « tarlouze » au téléphone.

Wajdi Mouawad refuse de se « substituer à la justice » sur le cas Cantat

Faut-il distinguer la personne privée de son œuvre artistique publique ? Sur cette question, Bertrand Cantat est une nouvelle fois au cœur du débat. Le directeur du Théâtre de la Colline a refusé mardi de déprogrammer celui à qui il a demandé de composer la musique de son prochain spectacle. La veille, Roselyne Bachelot avait indiqué sur France Inter qu’elle « regrettait » ce choix de travailler avec l’ancien membre du groupe Noir Désir, condamné pour le meurtre de sa compagne Marie Trintignant en 2003. Mais de son côté, Wajdi Mouawad a rappelé qu’il est directeur de théâtre et que son rôle n’est donc pas de se « substituer à la justice ».

Mbappé et Messi ont masqué les failles collectives du PSG contre Leipzig

Paris peut dire merci à Lionel Messi, auteur d’un doublé, mais aussi et surtout à Kylian Mbappé. Avec un but, une passe décisive et un penalty provoqué, la star du PSG a réalisé une grande performance contre le RB Leipzig (3-2), mardi en Ligue des champions. En l’absence de Neymar, blessé aux adducteurs, il a renfilé son costume de super-héros, quand ses coéquipiers ont réclamé son aide, dans un match piégeux qu’il a logiquement terminé avec le trophée du meilleur joueur. Sans lui, Paris, sur sa pelouse, a bien failli regretter sa soirée. Le PSG, mené 2-1 à l’heure de jeu, a été très proche d’enregistrer sa première défaite de cette édition de la C1.