Finistère : Elle découvre un mur de près de 7 mètres construit en un jour devant son jardin

URBANISME L'habitante de Guipavas tente de faire stopper les travaux de son voisin

20 Minutes avec agence
— 
Pixabay

Une habitante de Guipavas (Finistère) est désemparée depuis des travaux sur le terrain situé à côté de chez elle. En une journée, elle a vu un mur de 6,80 m se construire, à 3 mètres de son jardin. Des constructions destinées à la location qui vont la priver de soleil, rapporte Ouest-France.

« C’est sans compter les nuisances visuelles et sonores que ces constructions vont engendrer une fois que les locataires seront à l’intérieur », ajoute l’habitante. Cette construction est possible grâce à la division du terrain et la politique de densification urbaine de la ville. Une politique également dénoncée par les voisins.

Le voisin refuse tout changement

La victime avait déposé un recours gracieux en mairie, mais a reçu une fin de non-recevoir. « Les motifs évoqués relèvent du droit privé sur lequel je ne peux me prononcer », explique l’adjoint à l’urbanisme. L’habitante a donc discuté avec le voisin, qui refuse de revoir le chantier. Plus largement, l’habitante demande une révision totale du projet d’ urbanisme. Elle a fait appel à un avocat.

Des photos ont été prises et diffusées sur les réseaux sociaux. Cette histoire rappelle celle de deux Toulousains, qui ont vu un mur se construire devant leur fenêtre. Les propriétaires avaient saisi la justice et le chantier est, pour le moment, arrêté indique La Dépêche du Midi.