Prix de l’énergie : Emmanuel Macron annonce « une action de court terme » du gouvernement

HAUSSE DES PRIX Le chef de l’Etat a également rappelé les mesures déjà mises en place, comme le chèque énergie ou le blocage du tarif réglementé du gaz

20 Minutes avec AFP
— 
Le prix du gaz flambe depuis plusieurs mois.
Le prix du gaz flambe depuis plusieurs mois. — SIPA

Hausse des prix du gaz, de l’électricité, du diesel… Autant de sujets suivis avec attention par le gouvernement, affirme Emmanuel Macron. « Il y aura une action de court terme, d’accompagnement des ménages. Le gouvernement y travaille et aura dans les prochains jours à compléter sa réponse en fonction de l’évolution pour ne laisser personne dans le désarroi », a-t-il précisé lors d’un déplacement à Saint-Denis.

Hier, son porte-parole Gabriel Attal évoquait « plusieurs pistes possibles », dont une baisse des taxes finalement écartée dans un souci d’équité, car elle « bénéficierait aussi à celui qui a un 4x4 ou un SUV ». Et si la hausse des prix touche l’ensemble des Français, le chef de l’Etat assure ne pas « mésestimer ce que ça représente sur le budget » des plus modestes et de « celles et ceux qui ont des déplacements contraints et qui sont donc obligés de faire le plein chaque jour ».

Une action diplomatique contre la Russie ?

Rappelant le travail du gouvernement déjà effectué sur le sujet, notamment la mise en place du chèque énergie ou le blocage du tarif réglementé du gaz, le président de la République a déclaré mener en parallèle « une action diplomatique pour essayer de contraindre ces prix », avec les principaux pays exportateurs comme la Russie.

Il en a également profité pour reparler du plan France 2030, notamment sur les objectifs du nucléaire. « Tout ça nous enseigne une chose : nous avons à mener une stratégie de décarbonation de notre énergie », martèle-t-il.