Une « Barbie Covid-19 » a-t-elle été commercialisée ?

FAKE OFF Des internautes s’indignent de deux poupées prétendument équipées d’une panoplie d’accessoires contre l'épidémie

Alexis Orsini
— 
Des poupées Barbie à New York, le 24 septembre 2021 (illustration).
Des poupées Barbie à New York, le 24 septembre 2021 (illustration). — Richard Drew/AP/SIPA
  • La (triste) réalité des mesures sanitaires liées au Covid-19 se serait-elle invitée jusque dans certains jouets ?
  • C’est ce que déplorent plusieurs internautes à la vue d’une photo montrant une Barbie équipée et d’un spot publicitaire pour une poupée Nenuco vendue avec une panoplie de produits sanitaires (masque, test, thermomètre).
  • Si la deuxième poupée est bel et bien commercialisée par le fabricant espagnol Famosa, la « Barbie pandémie » est une création artistique, sans rapport avec la marque iconique de Mattel.

« La Barbie pandémie avec masque et gel hydroalcoolique. Tristesse… », « L’industrie du jouet s’adapte à l’air du temps, symptôme de la névrose qui dévore notre époque : cette obsession malsaine de la maladie, cultivée à l’excès jusque chez les plus jeunes »… Sur Twitter, une photo et une vidéo censées montrer des poupées pour enfants dont l’attirail résonne avec l’épidémie de Covid-19 suscitent de vives réactions ces derniers jours.

Tandis que la première montre une Barbie portant un masque en tissu, et équipée de gel hydroalcoolique comme de papier toilette, la séquence de 15 secondes, pour sa part, vante (en espagnol) la panoplie d’une poupée Nenuco : thermomètre laser, test salivaire, pansement, seringue, masque coloré…

Si la poupée Nenuco est bien commercialisée, la « Barbie Covid-19 » n’a en revanche rien d’officiel puisqu’elle n’émane pas de son fabricant, Mattel.

FAKE OFF

L’apparition de cette Barbie singulière sur les réseaux sociaux n’a en outre rien de nouveau : elle remonte au mois d’avril 2020, quand Julene Jorgensen, une designer américaine, l’avait mise en ligne sur son compte Facebook en pleine période de confinement.

« Voici Barbie pandémie. […] Inspirée par la marque Mattel mais sans aucune affiliation. Il s’agit simplement d’un projet artistique personnel », expliquait sa créatrice à l’époque… ce qui n’a pas empêché cette photo de devenir virale et d’être prise pour une Barbie commercialisée par Mattel, comme le relataient nos confrères de LCI. L’entreprise a en revanche bel et bien créé une Barbie à l'effigie de Sarah Gilbert, co-créatrice du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19.

« Nenuco, tu es malade ? », une poupée bel et bien commercialisée

La poupée Nenuco visible dans la vidéo est en revanche disponible dans le commerce, notamment sur plusieurs sites de vente en ligne, en France comme en Italie. Toutefois, le produit ne fait pas la moindre référence au Covid-19, à l’instar des précédents modèles de la poupée invitant les enfants à vérifier leur état de santé.

Intitulé « Nenuco, tu es malade ? », ce jouet de l’entreprise espagnole Famosa incite les enfants à vérifier si le poupon « a de la fièvre » et à le soigner grâce aux nombreux « accessoires inclus » dont un carnet de vaccination.

Sur le site du fabricant, la fiche descriptive officielle de ce « Nenuco, tu es malade ? » contient  la vidéo publicitaire reprise et critiquée sur Twitter – mise en ligne sur la chaîne de Famosa le 14 octobre 2021. Contacté par 20 Minutes, le groupe Famosa n’avait pas donné suite à nos sollicitations avant la parution de l’article.