Paris : Non, un toboggan obscène n'a pas été installé dans une école

FAKE OFF Le toboggan en forme d’organes génitaux, dont la photo est devenue virale, n’a pas été installé dans une école parisienne, mais dans un parc canadien à l'occasion d’un tournage

Maïwenn Furic
— 
La structure a été installée dans un parc canadien pour un tournage.
La structure a été installée dans un parc canadien pour un tournage. — Capture d'écran

« Ça va Hidalgo ? On dérange pas ? Les nouveaux jeux dans l’école de ma fille (Paris 7e)… » Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes expriment leur dégoût face à une structure de jeux pour enfants en forme de phallus et de vagin. Selon eux, l’installation a été faite à l’initiative de la maire de Paris, directement interpellée. Dans les commentaires, de nombreux parents s’indignent : « Comment exposer les enfants à la sexualité dès la petite enfance ? Pour quels objectifs moraux ? »

Une publication qui tombe à pic pour les opposants à Anne Hidalgo, alors que la maire de Paris est en pleine campagne pour la présidentielle 2022. Jérôme Rivière, député européen estampillé  Rassemblement national s’est rapidement indigné à son tour : « Ces pseudos féministes de #Hidalgo en passant par #Rousseau et même une grande partie de #LREM détruisent notre société. » Le politique a rapidement supprimé son tweet, lorsque la véracité de l’information a été remise en question.

Les opposants du PS se sont emparés de la fake news.
Les opposants du PS se sont emparés de la fake news. - Capture d'écran

FAKE OFF

N’en déplaise aux opposants d’Anne Hidalgo, la maire de Paris n’a rien à voir avec cette structure, qui n’a d’ailleurs jamais été installée dans la capitale française. Il s’agit en réalité d’une blague de la part de l’auteur du tweet initial, qui parodie fréquemment les comptes propagateurs de fausses nouvelles, comme il l’a confié à nos confrères de France Info.

Le 7 octobre, le Daily Hive, média en ligne de la région de Vancouver, publiait cette photographie dans un article intitulé « Une production de Seth Rogen donne à un parc de l'agglomération de Vancouver un look déconseillé aux enfants ». Le toboggan semblable à un sexe masculin entrant dans un vagin a été installé dans un parc de Maple Ride, petite ville du Sud-Ouest du Canada​. Il faisait partie intégrante du décor d’un film sur 4 femmes asiatiques-américaines à la recherche de l’une de leurs mères biologiques. Il sera « classé R », donc interdit aux moins de 16 ans dans le pays. Le film sera le premier d’Adele Lim, qui a travaillé sur le scénario de Crazy Rich Asians.

Un porte-parole de la ville de Maple Ridge a déclaré à Daily Hive que la production s’était terminée le 5 octobre.