Lyon : Pour son retour, « Le Petit Paumé » 2022 se veut impertinent mais bienveillant

GUIDE Après deux années en berne, l’édition 2022 du guide des bonnes adresses lyonnaises a été lancée samedi 9 octobre place Bellecour. Toujours gratuit et indépendant, avec une ligne éditoriale assainie

J. Le.
— 
La maquette et le contenu ont été modifiés pour plus de proximité avec les lecteurs.
La maquette et le contenu ont été modifiés pour plus de proximité avec les lecteurs. — LE PETIT PAUME

Si populaire depuis sa création en 1968, Le Petit Paumé a bel et bien connu la crise. L’édition 2020 du célèbre guide des bonnes adresses lyonnaises avait connu un bad buzz en raison de critiques racistes et de blagues de mauvais goût. Puis, crise sanitaire oblige, l’édition 2021 n’avait pu sortir l’an dernier.

C’est avec un lancement en grande pompe place Bellecour, samedi 9 octobre, que Le Petit Paumé a voulu montrer ses nouveaux habits, plus sages. « La ligne éditoriale est de conserver l’ADN du guide, l’impertinence, le fait de pouvoir critiquer avec humour et liberté, tout en apportant une notion de bienveillance » a déclaré Arthur Mink, président du Petit Paumé, à Lyon Capitale.

Pour une reprise positive

Pour sa 53e édition, 35 étudiants de l’EM Lyon ont testé neuf établissements par semaine au lieu des cinq habituels, par manque de temps, les restaurants n’ayant rouvert que depuis fin mai et le bouclage étant fixé en juillet. Le ton des critiques est plus positif, moins acide envers les établissements décevants, pour ne pas gâcher une reprise encore difficile.

Après Bellecour, le guide sera distribué le 30 octobre à Villeurbanne puis le 4 novembre à la Croix-Rousse, à plus de 100.000 exemplaires. Un nouveau site Internet et une application seront disponibles avant la fin de l’année.