Lot : Pas de « paradis » à la campagne pour un groupe complotiste, la cagnotte pour acquérir le domaine est fermée

TIRELIRE CASSEE La cagnotte en ligne qui devait permettre au mouvement complotiste OneNation d’acquérir un domaine dans un village du Lot pour y expérimenter « un nouveau monde » a été suspendue

H.M.
La propriété de 230 hectares convoitée par OneNation se trouvait au cœur du village de Sénaillac-Lauzès, dans le Lot. Illustration.
La propriété de 230 hectares convoitée par OneNation se trouvait au cœur du village de Sénaillac-Lauzès, dans le Lot. Illustration. — PixaBay
  • La plateforme HelloAsso vient de fermer la cagnotte qui devait permettre aux membres du mouvement complotiste OneNation d’acquérir un grand domaine dans le Lot.
  • Ce projet, lancé il y a un mois, avait déjà conquis des centaines de donateurs et réuni 260.000 euros.
  • Il avait surtout suscité l’inquiétude sur le Causse du Lot.

230 hectares d’amour qui s’évanouissent. La plateforme de crowdfunding HelloAsso a annoncé jeudi sur Twitter avoir décidé, à la suite de « nombreux signalements » de « suspendre la collecte du projet Oasis One Lab ». Enfin du « non projet » (sic) lancé en toute zénitude dans une vidéo YouTube il y a un mois par Alice P. et son compagnon Sylvain « Outlaw » figures du mouvement antisystème One Nation, qui réunit tous les ingrédients du complotisme.


La cagnotte avait pour but d’acquérir une vaste propriété dans le tout petit village lotois de Sénaillac-Lauzès. One Nation qui rejette toute autorité, y compris celle de la République, et prône l’émancipation des « êtres souverains » voulait y accueillir des « apprentis-sages », des « artisans du nouveau monde » dans un « paradis » où « l’art des gens » remplace l’argent. Mais seulement une fois l’étape de l’acquisition du domaine franchie via le montage d’un « fonds de dotation » dont les contributeurs étaient en toute franchise prévenus à l’avance qu’il ne leur donnait aucune prérogative dans la vie de l’Oasis.

Les promoteurs du projet avaient besoin de 750.000 euros pour acheter la propriété que "la vie leur [avait] envoyée". Mercredi, avant la fermeture de la cagnotte, 649 donateurs étaient déjà lancés dans l’aventure pour près de 270.000 euros au total.

La cagnotte ouverte du Hello Asso, aujourd'hui fermée.
La cagnotte ouverte du Hello Asso, aujourd'hui fermée. - Capture d'ecran - Hello Asso

L’initiative a évidemment soulevé le scepticisme sur le Causse du Lot. Et même l’inquiétude. Le député Aurélien Pradié (LR) a pris sa plume pour alerter le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin de ce qui se tramait à Sénaillac. « Le Lot et sa ruralité ne peuvent en aucun cas devenir le terreau du développement et de l’installation de groupuscules qui se placent en marge de notre République », a notamment écrit le parlementaire dans sa lettre rédigée lundi et rendue publique jeudi.

HelloAsso appelle elle aussi les pouvoirs publics à être plus vigilants et à ne pas laisser à d’autres le contrôle d’organismes dont les initiatives, comme dans cette affaire de fonds de dotation, ouvrent un droit à une exonération d’impôt.