Coronavirus en Pays-de-la-Loire : La circulation du virus repart à la hausse dans deux départements

COVID-19 Le taux d’incidence est repassé au-dessus de 50 cas pour 100.000 habitants en Maine-et-Loire et en Mayenne

J.U.
— 
Le dépistage du Covid-19, illustration.
Le dépistage du Covid-19, illustration. — ISA HARSIN/SIPA

« Ce n’est pas le moment de rebaisser la garde ». Alors que les chiffres du Covid-19 diminuaient de façon régulière puis stagnaient légèrement ces dernières semaines dans la région des Pays-de-la-Loire, ce n’est plus le cas partout. Ce jeudi, l’agence régionale de santé (ARS) a appelé la population à la « vigilance » alors que le taux d’incidence est repassé au-dessus de la barre symbolique de 50 dans deux départements.

En Maine-et-Loire, il a atteint 51,2 cas pour 100.000 habitants, et monte à 55 pour 100.000 en Mayenne. Des situations prises en exemple par le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal ce jeudi matin, pour justifier le non-allègement du pass sanitaire pour le moment.

Les plus de 65 ans concernés

Dans le détail, c’est chez les plus de 65 ans que la circulation du virus repart surtout. « La courbe évolue de façon défavorable pour cette catégorie de population, avec un taux d’incidence de 70,5 dans le Maine-et-Loire et 96,8 en Mayenne », indique Jean-Jacques Coiplet, directeur de l’ARS. Dans ce dernier département, des clusters ont été signalés dans plusieurs Ehpad mais aussi lors d’un thé dansant, qui réunissait quelque 150 participants. « Trois personnes ont été admises dernièrement en réa alors que nous n’en avions pas eu depuis un moment », poursuit l’ARS, toujours au sujet de la Mayenne.

A l’échelle de la région, le taux d’incidence est de 40,4 cas pour 100.000 habitants avec des indicateurs beaucoup plus bas en Loire-Atlantique (41), Sarthe (36,9) et Vendée (22,5). La couverture vaccinale est de 78 %, soit 3,5 points de plus qu’à l’échelle nationale.