Pass sanitaire : La CEDH déclare « irrecevables » 18.000 requêtes portées par le professeur de droit Guillaume Zambrano

ABUS La Cour a notamment souligné le « caractère abusif » de la démarche qui a inondé ses services

X. R. avec AFP
— 
La justice européenne ne tranchera pas le débat sur le pass sanitaire en France.
La justice européenne ne tranchera pas le débat sur le pass sanitaire en France. — JOEL SAGET / AFP

Guillaume Zambrano, professeur de droit privé opposé au pass sanitaire, avait publié une courte vidéo en août dernier expliquant comment déposer un recours auprès de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) contre le pass sanitaire mis en place en France pour lutter contre l’épidémie de coronavirus.

Sa requête, accompagnée de 18.000 autres « standardisées », a été jugée « irrecevable » par la CEDH. L’instance européenne a pointé, dans un communiqué, le « non-épuisement des voies de recours internes », mais aussi le « caractère abusif » de cette démarche visant à provoquer « l’embouteillage, l’engorgement, l’inondation » des services de la CEDH.