Mort de Bernard Tapie: « Le stade Vélodrome » pour ses adorateurs, « les Baumettes » pour ses détracteurs... Vos propositions de lieu en hommage au « boss »

VOTRE VIE, VOTRE AVIS Alors que Marseille s’apprête à dire un dernier adieu à son « boss » ce vendredi matin, déjà la question de renommer un lieu en hommage à Bernard Tapie se pose

Adrien Max
— 
La banderole déployée par les South Winners devant le stade Vélodrome.
La banderole déployée par les South Winners devant le stade Vélodrome. — Frederic Munsch/SIPA
  • Bernard Tapie est mort dimanche des suites d’un cancer à l’âge de 78 ans.
  • Ses funérailles seront célébrées ce vendredi matin à la cathédrale de la Major, à Marseille, comme il le souhaitait.
  • Déjà se pose la question de renommer un lieu en son hommage à Marseille.

Un dernier au revoir à Bernard Tapie, avant de l’honorer à la hauteur de son amour pour Marseille. La ville adoptive du « Boss », comme le surnomment affectueusement les Marseillais, s’apprête à lui dire adieu. Ses funérailles seront célébrées ce vendredi matin à la cathédrale de la Major à 11 heures, comme il le souhaitait. Et déjà se pose la question de quel lieu, bâtiment ou rue, renommer en sa mémoire ?

Dès dimanche, jour de sa disparition des suites d’un cancer à l’âge de 78 ans, des membres du groupe de supporters des South Winners ont déployé une grande bâche « B. Tapie Vélodrome » sur le parvis du stade Vélodrome, pour rappeler une promesse faite par certains politiques.

« Ce stade doit porter le nom de la personne qui l’a mis au sommet »

Une volonté que partage la majorité des adorateurs de Bernard Tapie, après son histoire d’amour avec l’Olympique de Marseille. « Il est la légende ultime de l’OM, celui qui a donné la dimension et la renommée qu’a l’Olympique de Marseille aujourd’hui. Je souhaite que le stade Vélodrome soit rebaptisé stade Bernard Tapie Vélodrome », témoigne Henry. « La victoire, l’amour d’un homme pour son équipe et pour ses supporters, c’est le moteur de l’Olympique de Marseille. Alors il est évident que ce stade doit porter le nom de la personne qui l’a mis au sommet, c’est-à-dire Bernard Tapie », abonde Fernande.

« Quoi de mieux que le stade B. Tapie Vélodrome ?, s’interroge Medhi. D’un ça enlèverait l’immonde "Orange" sur le nom de notre stade. De deux, on ne perdrait pas l’identité Vélodrome en le gardant à la fin. Surtout Tapie et Marseille, c’est l’histoire d’amour, Tapie et l’OM, c’est tellement représentatif. Aucun autre lieu à part le Vélodrome mérite de porter ce nom, il faut que notre boss trône et que Marseille et l’OM lui rendent ce qu’il a apporté ». Sauf que le naming du stade Vélodrome avec Orange court jusqu’en 2026, et difficile d’imaginer l’arrêt de ce contrat qui rapporterait près de 2,45 millions d’euros par an.

« La prison ou le centre des finances publiques devraient faire l’affaire »

Mais pour certains, le stade Vélodrome est un symbole au moins aussi grand que Bernard Tapie, et qui finalement le dépasse. « Le Vélodrome s’appellera toujours Le Vélodrome, il était là avant Tapie et sera toujours nommé ainsi par les supporters de l’OM. Je serais plutôt pour renommer la tribune Jean-Bouin en tribune Bernard Tapie, celle qui contient la tribune présidentielle », considère Christophe. « La place du Boss était en tribune présidentielle. Je pense que rebaptiser la tribune Jean-Bouin pourrait être une bonne idée, cela bien sûr, sans rien enlever à ce qu’a pu être Mr Jean Bouin », ajoute Pierre. Patrick, lui, penche plutôt pour « une statue à son effigie à l’entrée du stade Vélodrome ».

Mais comme tout au long de sa vie, Bernard Tapie garde des détracteurs même après sa mort. Et pour eux, le choix du lieu à renommer coule de source. « Eu égard à son passif judiciaire, une prison à renommer serait plus propice à un hommage », avance Frédéric. « Le seul endroit qui convienne et qui le représentera le mieux est la prison des Baumettes », abonde Henri. « La prison ou le centre des finances publiques devraient faire l’affaire », poursuit Steeve, faisant référence à ses condamnations dans l’affaire du match truqué entre l’OM et Valenciennes, et à l’affaire Adidas l’opposant au Crédit Lyonnais.

Mais la grande majorité des témoignages conservent en mémoire l’incroyable histoire d’amour qui l’a uni à l’OM, pour le meilleur comme pour le pire, et ne serait-ce finalement pas le meilleur compromis de renommer le boulevard Michelet en boulevard Bernard Tapie ? Il relie sa dernière demeure, le cimetière de Mazargues, à celle de toujours, le stade Vélodrome.