L'aéroport de Majorque filtre-t-il les passagers vaccinés et non-vaccinés?

FAKE OFF Des internautes s’insurgent de la distinction opérée entre passagers vaccinés et voyageurs non-vaccinés à leur arrivée à l’aéroport de Majorque, et crient à la discrimination

Alexis Orsini
— 
Des voyageurs dans un aéroport (illustration).
Des voyageurs dans un aéroport (illustration). — Pexels
  • Un « apartheid entre vaccinés et non-vaccinés » : c’est ainsi que certains internautes qualifient la distinction qui serait opérée à l’arrivée à l’aéroport Palma de Majorque, dans les îles Baléares, entre les voyageurs vaccinés contre le Covid-19 et les autres.
  • Une photo virale montre deux files d’attente, l’une pour les vaccinés, l’autre pour les non-vaccinés.
  • Le gouvernement des îles Baléares confirme à 20 Minutes qu’une telle distinction est mise en place au sein de l’aéroport, à des fins de fluidité de la circulation, et en conformité avec la législation locale.

« De la folie !!! », « [un] apartheid entre vaccinés et non-vaccinés »… Sur les réseaux sociaux, ces derniers jours, nombre d’internautes ont vivement réagi à la vue d’une photo devenue virale.

Celle-ci aurait été prise à l'aéroport Palma de Majorque, dans la communauté autonome espagnole des îles Baléares : on y voit, devant des tapis roulants, deux panneaux différents. L’un, de couleur bleue, oriente les voyageurs « avec vaccin » contre le Covid-19 sur la file de droite quand l’autre, de couleur rose, fait signe aux « sans vaccin » d’emprunter la file longeant l’un des tapis roulants.

« [C’est] tout simplement incroyable car non seulement ils divisent [les voyageurs] mais au-delà de ça, le vacciné a le tapis roulant là où le vacciné doit marcher. Imaginez si on laisse s’étendre cette folie, à quel point ça peut se décliner à tout niveau dans tous les aspects de nos vies… », s’alarme la légende intégrée sur la photo.

FAKE OFF

Avant d’être repris par des internautes francophones, le cliché s’est fait d’abord fait connaître chez nos voisins hispaniques. Notamment à la faveur d'un tweet de Jorge Campos Asensi, député du Parlement des Baléares et président de la branche du parti d’extrême droite Vox, qui fustigeait le 2 octobre une « discrimination intolérable » au sein des arrivées de l’aéroport de Majorque.

Contacté par 20 Minutes, le gouvernement des îles Baléares confirme que « des contrôles différenciés sont effectués à l’aéroport de Palma de Majorque auprès des voyageurs nationaux, selon qu’ils sont vaccinés ou non », et que cette mesure est approuvée par la Cour suprême des Baléares.

« Ces parcours sont conçus par des techniciens ayant pour objectif une plus grande fluidité afin d’éviter des embouteillages et une attente. Ces bannières [de différenciation] sont donc mobiles, afin de pouvoir faire varier les parcours de manère flexible », poursuit le gouvernement des îles Baléares, qui indiquait en outre à nos confrères d'Ultima Hora que les contrôles des passagers non-vaccinés étaient plus longs, ces derniers devant présenter une documentation plus importante (notamment un test négatif).

Une initiative similaire adoptée (puis abandonnée) au Canada

L’aéroport Palma de Majorque n’est pas le premier à mettre en place des files différenciées entre personnes vaccinées et voyageurs non vaccinés. Une initiative similaire avait été mise en place à Vancouver, au Canada, avant que l'aéroport ne fasse machine arrière en juillet dernier, en raison du trop grand nombre de voyageurs vaccinés… qui nuisait à la fluidité des files d’attente mise en place juste avant l’arrivée aux douanes.