Montagne : Quels équipements d’hiver seront obligatoires à partir du 1er novembre ?

SECURITE ROUTIERE A partir du 1er novembre, les automobilistes devront avoir impérativement des pneus hiver ou des chaînes dans leur coffre lorsqu’ils se rendront dans certaines communes situées en zone montagneuse, des Pyrénées aux Alpes en passant par la Corse

Béatrice Colin
— 
A compter du 1er novembre 2021, les équipements hivernaux sont obligatoires dans certaines départements.
A compter du 1er novembre 2021, les équipements hivernaux sont obligatoires dans certaines départements. — Skica911 / Pixabay
  • A compter du 1er novembre, les équipements hivernaux deviendront obligatoires dans certaines communes de zone de montagne.
  • Cette obligation concerne 48 départements, parfois sur l’ensemble des voiries du territoire, parfois uniquement sur certaines communes ou certaines routes.
  • Les habitants ou touristes de ces zones pourront avoir recours soit aux pneus neiges, soit avoir dans leurs coffres des dispositifs amovibles comme les chaussettes antidérapantes ou les chaînes.
  • Il n’y aura pas de sanction cet hiver pour ceux qui ne seraient pas dans les clous a indiqué le ministère de l’Intérieur.

Que vous rouliez sur les routes de Pontarlier, dans le Doubs, à Chambéry, en Savoie ou à Ax-les-Thermes, en Ariège, cet hiver, il va falloir penser à vérifier vos pneus. A compter de ce 1er novembre, les équipements hivernaux pour les voitures, mais aussi les bus et poids lourds, seront désormais obligatoires dans certaines communes des massifs montagneux, que ce soit dans les Alpes, le Massif central, les Vosges, le massif jurassien, les Pyrénées ou encore la Corse. Et le seront tout au long de l’hiver, jusqu’au 31 mars, chaque année. 20 Minutes fait le point sur cette nouvelle obligation.

Quels sont les territoires ou cela devient obligatoire ?

Au total, 48 départements sont concernés par cette nouvelle réglementation née de la Loi Montagne. Elle doit permettre de réduire les risques sur les routes enneigées et verglacées. Et éviter par exemple de se retrouver avec une voiture en travers d’une route étroite qui bloque l’accès aux stations de ski et crée un énorme bouchon, polluant le bon air d’altitude.

Communes potentiellement concernées par la mesure d'équipements hivernaux obligatoires à compter du 1er novembre 2021.
Communes potentiellement concernées par la mesure d'équipements hivernaux obligatoires à compter du 1er novembre 2021. - Securité routière

Dans certains départements, cette mesure s’applique indistinctement sur l’ensemble des routes de son territoire, comme en Savoie. Dans d’autres, elle ne concerne que certaines communes ou voies particulières. Dans les Hautes-Pyrénées par exemple, 55 villes ou villages sont concernés, sur la totalité de leurs routes ou partiellement.

Tous les arrêtés figeant la carte des communes concernées ne sont pas encore pris, mais le seront d’ici à la fin du mois. Après négociations, comme en Ariège où la liste a été réduite de 78 à 46 communes à la suite d’une discussion un peu houleuse avec la présidente du conseil départemental qui avait évoqué un décret « pensé par les Parisiens ».

La carte des communes où les équipements hivernaux deviennent obligatoires (en bleu, arrêté validé; en jaune à valider).
La carte des communes où les équipements hivernaux deviennent obligatoires (en bleu, arrêté validé; en jaune à valider). - Securité routière

Pour que les automobilistes ne soient pas pris en défaut, des panneaux seront installés pour signaler l’entrée de « zone d’obligation d’équipements en période hivernale ».

Les pneus neiges, mais pas que…

Cette mesure n’a pas forcément reçu un écho favorable partout. L’argument de la Sécurité routière étant supplanté par la question financière. Car pour les habitants des villages où cette mesure est obligatoire, cela veut dire qu’ils vont devoir s’équiper s’ils ne l’ont pas déjà fait.

Par facilité, s’ils sont habitués à avoir des routes enneigées régulièrement, ils prendront l’option pneus hiver, appelés couramment « pneus neige ». Attention toutefois : si les pneus ont un logo représentant un flocon de neige dans une montagne, avec une mention S et M, il s’agit d’équipement « 3PMSF » pour "3 Peak Mountain Snow Flake," valable au-delà du 1er novembre 2024. Ceux qui ne portent que la mention « M + S » seront tolérés jusqu’à cette date, mais pas après.

Le recours aux pneus neiges n’est pas une obligation. Les automobilistes peuvent aussi se contenter d’avoir dans leur coffre des dispositifs antidérapants amovibles, que ce soit des chaînes ou des chaussettes à neige. Avec la contrainte que ces équipements y soient en permanence… ce qui peut prendre de la place lorsque le coffre est de taille réduite.

Une tolérance la première année

Face à la levée de boucliers contre cette nouvelle mesure réglementaire dans les zones de montagne, le gouvernement joue la carte de l’information-prévention pour ce premier hiver.

« Les éventuels manquements à cette obligation ne seront pas sanctionnés la première année de la mise en place de ce dispositif, soit du 1er novembre 2021 au 31 mars 2022 », indique ainsi la Sécurité routière sur son site dédié à cette mesure. Une année de répit pour se mettre dans les clous…