Coronavirus à Rennes : Le plus grand centre de vaccination de la ville fermera à la fin du mois

EPIDEMIE Plus de 353.000 injections ont été réalisées au stade Robert Poirier depuis l'ouverture du vaccinodrome début avril

Jérôme Gicquel
— 
Depuis son ouverture le 7 avril, le centre de vaccination Robert Poirier à Rennes a réalisé plus de 353.000 injections.
Depuis son ouverture le 7 avril, le centre de vaccination Robert Poirier à Rennes a réalisé plus de 353.000 injections. — J. Gicquel / 20 Minutes

Les athlètes vont enfin pouvoir refouler les pistes. Transformé en centre de vaccination contre le coronavirus, le centre d’athlétisme couvert Robert Poirier, situé dans le quartier de Villejean à Rennes, va bientôt retrouver sa fonction première. Inauguré le 7 avril, le plus important centre de vaccination d’Ille-et-Vilaine fermera ses portes le 29 octobre, a-t-on appris ce lundi auprès de l’Agence régionale de santé.

Le 27 août, la salle du Liberté, deuxième plus grand centre du département, en avait déjà fait de même et transféré ses activités dans un centre plus petit au foyer socio-sportif de Bréquigny.

81,5 % de la population bretonne a reçu au moins une dose

Entièrement géré par les sapeurs-pompiers, le centre de vaccination Robert Poirier a réalisé, depuis son ouverture, 353.818 injections, selon des données arrêtées au 30 septembre. Au plus fort de la campagne vaccinale, le centre a vacciné près de 3.000 personnes par jour, le rythme étant redescendu à 400 ou 500 vaccinations quotidiennes actuellement.

La part de vaccinés continuant augmenter, le gouvernement avait annoncé mi-septembre que les vaccinodromes fermeraient leurs portes​ d’ici cet automne, ou au plus tard en février 2022. Selon les chiffres fournis par l’ARS vendredi, 81,5 % de la population bretonne a au moins reçu une dose de vaccin à ce jour. Ce taux grimpe à 85,4 % dans les Côtes-d’Armor tandis que l’Ille-et-Vilaine est un peu à la traîne, avec 77,5 % de vaccinés.