Coronavirus en Seine-Maritime : Le port du masque n’est plus obligatoire à l’extérieur

GESTES BARRIERE La préfecture a estimé que la situation sanitaire permettait la levée de la mesure, réinstaurée cet été

20 Minutes avec AFP
— 
Dans une usine de masque chirurgicaux. (illustration)
Dans une usine de masque chirurgicaux. (illustration) — REX/SIPA

La préfecture de la Seine-Maritime a annoncé ce samedi la levée de l’obligation du port du masque en extérieur dans le département, où le taux d’incidence du Covid-19 est passé sous le seuil d’alerte.

Pointant un « contexte favorable », le préfet de Seine-Maritime a indiqué dans un communiqué lever l’arrêté du 20 juillet 2021 qui imposait « le port du masque sur la voie publique dans certaines zones extérieures (marchés, abords des gares stations, arrêts de bus et établissements scolaires, etc.) ».

Appel à « maintenir (la) vigilance »

Le taux d’incidence s’établit à 37,4 nouveaux cas pour 100.000 habitants dans le département pour un taux de vaccination de 82,9 % de la population éligible, « parmi les plus élevés de France », selon la préfecture, qui appelle à « maintenir (la) vigilance et à continuer à appliquer les mesures et gestes barrières au quotidien ».

Quatre départements du littoral atlantique (Charente-Maritime, Landes, Pyrénées-Atlantiques, Vendée) ont déjà levé l’obligation du masque en extérieur avec quelques restrictions (marchés…). La Corrèze, peu peuplée, a également pris cette décision sans aucune restriction. Le seuil d’alerte du taux d’incidence du Covid-19 a été fixé à 50 cas pour 100.000 habitants.