Lyon : Fini le burger Bocuse, place au Bocuse Original Comptoir

GASTRONOMIE Le groupe Bocuse a vendu lundi 27 septembre son avant-dernier restaurant de burgers, mettant un terme à son activité dans cet univers au profit d’une « montée en qualité » de son autre concept de restauration rapide, Bocuse Original Comptoir

J. Le. avec AFP
— 
Le groupe Bocuse proposera bientôt une chaîne dédiée aux sandwichs du monde.
Le groupe Bocuse proposera bientôt une chaîne dédiée aux sandwichs du monde. — Mokoloco

Fini, les burgers estampillés Bocuse. Les murs et le fonds de commerce du Ouest Express de Lyon-Vaise, le premier restaurant de cette enseigne créée en 2008, ont été vendus lundi 27 septembre à McDonald’s, a déclaré Paul-Maurice Morel, directeur général de Pôle Développement, qui exploite les établissements distincts du célèbre restaurant doublement étoilé de Collonges-au-Mont-d’Or (Rhône).

« Des discussions » sont « en cours » pour la vente de celui de Villefranche-sur-Saône, après celle des deux autres enseignes lyonnaises.

A la place du burger, des sandwichs internationaux

« Avec Jérôme Bocuse », directeur général et fils de l’ancien « Pape de la gastronomie », « nous avons souhaité maîtriser l’usage du nom Bocuse » et « monter en qualité, avec le développement » de l’enseigne Bocuse Original Comptoir (BOC), qui propose des « sandwichs du monde ». Après Lyon, Annecy et Villefontaine (Isère), une quatrième enseigne BOC doit ainsi ouvrir à Lyon « cet automne », annonce Paul-Maurice Morel.

Ouest Express employait environ 35 personnes en équivalent temps plein par restaurant, pour un chiffre d’affaires « de 2 à 2,5 millions d’euros ». « Tous les salariés ont été repris », a affirmé la direction.