Perpignan : Le train des primeurs vers Rungis sera remis en service le 21 octobre

FRET La ligne avait été stoppée à l’été 2019

N.B.
— 
Le train des primeurs (illustration)
Le train des primeurs (illustration) — LE BRUN BENJAMIN/SIPA

Après près de deux ans à l’arrêt, le train des primeurs, qui relie Perpignan (Pyrénées-Orientales) à Rungis (Val-de-Marne), s’apprête à reprendre du service. On connaît désormais la date précise : les wagons réfrigérés, qui acheminent des tonnes de fruits et de légumes du sud de la France vers le célèbre marché francilien, seront de retour le 21 octobre, a-t-on appris mercredi, lors d’une conférence de presse commune de la région Occitanie et de la SNCF, à Montpellier (Hérault).

Reprise en main par RLE

A l’été 2019, cette ligne ferroviaire avait été brusquement stoppée, faute de clients, et devant la vétusté de ses wagons réfrigérés. Après un long combat des cheminots et des élus, l’Etat a annoncé, le 20 septembre, sa réouverture, dans le cadre du plan gouvernemental d’un milliard d’euros, pour le développement du fret.

C’est la société Rail Logistics Europe (RLE), regroupant Fret SNCF et ses autres filiales européennes, qui a remporté l’appel à manifestation d’intérêt, lancé par l’Etat. Dans un communiqué, le 23 septembre, l’entreprise indique que son offre combinera le train des primeurs de Perpignan à Rungis, et le transport de conteneurs sur l’autoroute ferroviaire, sur l’axe Le Boulou/Gennevilliers, à partir du mois d’avril prochain.