Mort de Maxime Blasco : Une cagnotte ouverte en Isère pour aider la femme et le fils du soldat

ARMÉE Le soldat du 7e bataillon de chasseurs alpins de Varces a été tué au Mali par un tireur embusqué

20 Minutes avec agence
— 
Jerome Delay//AP/SIPA

Une cagnotte a été ouverte pour soutenir les proches de Maxime Blasco, le soldat du 7e bataillon de chasseurs alpins de Varces (Isère) tué au Mali vendredi. Ouverte sur la plateforme Leetchi, celle-ci a pour but d’aider l’épouse du militaire et son fils âgé de 8 ans, rapporte Le Dauphiné Libéré. Ce lundi, elle cumule déjà plus de 67.000 euros et de nombreux internautes ont déposé des messages de soutien et de condoléances.

L’argent devrait être versé à l’issue des hommages rendus au soldat mort au combat. Pour l’instant, aucune date n’a été formellement arrêtée. Un hommage national devrait avoir lieu aux Invalides cette semaine. Mais un autre est également espéré à Varces, indique France Bleu Isère, « entouré de ses frères d’armes du bataillon » selon le colonel Erwan Le Calvez.

Un héros plusieurs fois décoré

Maxime Blasco a été tué au combat « au cours d’une opération de reconnaissance et de harcèlement » dans la région de Gossi, à proximité de la frontière entre le Mali et le Burkina Faso. Le militaire de 34 ans a été touché par un tireur embusqué et a rapidement succombé à ses blessures.

Le caporal-chef, un soldat déjà plusieurs fois décoré, avait reçu en juin la médaille militaire « pour la valeur exceptionnelle de ses services », a précisé la présidence de la République dans un communiqué, évoquant « l’émotion particulièrement vive » du président Emmanuel Macron.