Rillieux-la-Pape : Le maire interdit les concerts de rap à la suite de violences urbaines

SANCTION Cette décision fait suite à un nouvel épisode de violences urbaines s’étant déroulé samedi soir, en marge d’un concert de rap organisé dans la MJC de la ville

C.G.
— 
Le maire LR de Rillieux-la-Pape a décidé de prendre un arrêté municipal pour interdire les concerts de rap sur sa commun. (illustration)
Le maire LR de Rillieux-la-Pape a décidé de prendre un arrêté municipal pour interdire les concerts de rap sur sa commun. (illustration) — Pixabay / Free-Photos

Plus de concert de rap « jusqu’à nouvel ordre ». Alexandre Vincendet, le maire LR de Rillieux-la-Pape ( Rhône) a décidé de prendre un arrêté municipal pour interdire sur sa commune ce type d’événement culturel, indique Lyon Mag. Une décision qui fait suite aux violences urbaines survenues samedi soir en marge d’un concert organisé à la MJC.

Entre 20 et 30 personnes se seraient dirigées vers la salle, armées de barres de fer, selon l’élu estimant qu’il s’agissait d’un règlement de compte entre bandes rivales de Vénissieux et Rillieux-la-Pape. Elles se seraient mises à saccager l’établissement ainsi que les équipements publics. Quatre abribus et poubelles ont été détériorés, plusieurs voitures incendiées aux alentours de 20 heures.

Les organisateurs de l’événement sont convoqués ce lundi à la mairie. « Pendant le concert, tout s’est très bien passé. Parmi les 300 spectateurs, toutes les couches sociales étaient représentées », s’est défendu Mokrane Kessi, président des Banlieues de France, interrogé sur France 3. Et de rappeler que les « violences ont eu lieu sur le domaine public ». « Le maire est responsable de ce qu’il se passe à l’extérieur », répond-il.