Coronavirus à Strasbourg : Suspendus faute de vaccination, deux soignants saisissent la justice

VACCINATION Une procédure d’urgence a été entamée par le tribunal administratif de Strasbourg et une décision devrait être rendue au plus tard lundi 27 septembre

20 Minutes avec agence
— 
M.Libert / 20 Minutes

Deux salariés de l’hôpital de Loewel à Munster (Haut-Rhin) ont décidé d’attaquer l’établissement de santé en justice après avoir été suspendus pour défaut de vaccination, le 15 septembre dernier. Il s’agit de la première affaire de ce genre dans la région, rapporte L’Alsace, ce vendredi.

« Le couple se retrouve sans rémunération, alors qu’ils ont un crédit pour financer leur habitation principale et qu’ils ont encore un enfant à charge » ? a expliqué Me Martin-Keusch-Luttenauer, l’avocate des plaignants. Elle demande une suspension d’exécution des décisions de l’hôpital.

Une procédure d’urgence entamée

D’après l’avocate des deux salariés, il existerait des alternatives pour que les deux soignants ne soient pas suspendus, telle que l’utilisation de tests avant la prise de poste. De plus, ses deux clients auraient déjà été infectés par le Covid-19 et auraient donc produit des anticorps face à la maladie. Pour appuyer sa défense, elle affirme que le couple n’a pas eu d’entretien afin de déterminer les solutions qui s’offraient à eux.

Des arguments qui ne tiennent pas la route, assure l’avocat de l’hôpital. Il a demandé que le tribunal rejette la requête des deux soignants. La procédure d’urgence entamée par les deux salariés oblige le tribunal administratif de Strasbourg à rendre une décision sous 48 heures. Celle-ci devrait donc être prononcée d’ici lundi.