Guerre d’Algérie : Emmanuel Macron demande pardon aux harkis et annonce une loi de « réparation »

HISTOIRE Le président a également annoncé une loi « de reconnaissance et de réparation »

M.F avec AFP
— 
Lors d'un discours à destination des Harkis, Emmanuel Macron s'est excusé au nom de la France ce lundi 20 septembre 2021.
Lors d'un discours à destination des Harkis, Emmanuel Macron s'est excusé au nom de la France ce lundi 20 septembre 2021. — GONZALO FUENTES / POOL / AFP

Des mots longtemps attendus par les harkis. Lors d’une réception à l’Elysée, Emmanuel Macron s’est adressé aux musulmans recrutés comme auxiliaires de l’armée française durant la guerre d’Algérie entre 1954 et 1962 pour lutter contre le FLN. « Aux combattants, je veux dire notre reconnaissance ; nous n’oublierons pas. Je demande pardon, nous n’oublierons pas », a déclaré le président de la République. La France « a manqué à ses devoirs envers les harkis, leurs femmes, leurs enfants », a aussi jugé le chef de l’Etat.

Emmanuel Macron a également annoncé que le gouvernement « portera avant la fin de l’année un projet visant à inscrire dans le marbre de nos lois la reconnaissance et la réparation à l’égard des harkis ». « Vous portez dans votre chair le souvenir des harkis. L’honneur des harkis doit être gravé dans la mémoire nationale », a expliqué le chef de l’Etat lors de cette cérémonie d’hommage. Il a également appelé à « panser les plaies » qui doivent être « fermées par des paroles de vérité, gestes de mémoire et actes de justice ».