Ariège : Gérald Darmanin veut dissoudre une maison d’édition diffusant « des ouvrages légitimant le djihad »

JUSTICE Le ministre de l’Intérieur a lancé la procédure de dissolution de « Nawa », une maison d’édition basée en Ariège

20 Minutes avec AFP
— 
Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin.
Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin. — Alfonso Jimenez/Shutterstock/SIPA

« Valoriser les sciences humaines et politiques issues de l’héritage musulman tout en contribuant au renouveau de ces disciplines ». C’est ainsi que se définit la maison d’édition Nawa, basée en Ariège, dans le viseur de Gérald Darmanin. Le ministre de l’Intérieur vient de lancer une procédure de dissolution à son encontre, notamment en raison de la diffusion de « plusieurs ouvrages légitimant le djihad ».

« Sa ligne éditoriale est clairement anti-universaliste et en contestation directe des valeurs occidentales », a indiqué l’entourage du ministre, rajoutant que ses dirigeants sont « en lien avec la sphère djihadiste ».

Déclaré en préfecture de Pamiers depuis 2008, ce « Centre d’études orientales et de traduction » est une « maison d’édition associative ». Jeudi, une mesure de gel des avoirs visant l’association et ses dirigeants a été prise selon un arrêté paru au Journal officiel.