Lyon : Les Journées du Patrimoine forcent les portes des forts lyonnais

VISITE Pendant les Journées européennes du Patrimoine, même les sites les plus fortifiés consentent à ouvrir leurs portes. Pour la 38e édition de l’événement, les 18 et 19 septembre, les forts de Vaise, Saint Just, Feyzin et Montcorin s’ouvrent au public avec des visites inédites

Jennifer Lesieur
— 
Le fort de Vaise propose des visites inédites.
Le fort de Vaise propose des visites inédites. — Patrimoine Aurhalpin
  • Les forts lyonnais constituent un patrimoine architectural et militaire construit au XIXe siècle, dont certaines parties restent d'ordinaire fermées au public.
  • Parmi eux, les forts de Vaise, Saint-Just, Feyzin et Montcorin proposent des visites inédites pour les 38e Journées Européennes du Patrimoine.
  • Les parcours sont accessibles gratuitement sur réservation, samedi et dimanche, et destinés à tous les publics.

Imposants, voire intimidants, les forts lyonnais fascinent par leur présence architecturale et leur histoire méconnue. A la fin du XIXe siècle, la métropole de Lyon comptait 33 forts : il fallait protéger la ville et la région des invasions ennemies… Jusqu’à ce que les progrès militaires rendent caduques ces forteresses de pierre, dont plusieurs ont été détruites. Les forts qui restent ont été convertis en lieux de culture ou d’éducation, et quatre d’entre eux accueillent le public pour la première fois ce week-end, sur réservation, le temps des 38e Journées européennes du Patrimoine.

Fort de Vaise (Lyon 9)

Construit entre 1830 et 1834, le fort de Vaise contrôlait l’entrée nord de Lyon. En 1994, il devient le siège de la Fondation Renaud, qui conserve les parties anciennes en y ajoutant une aile moderne pour accueillir des expositions et des logements aux artistes. Les 8.000 œuvres d’art de la Fondation surplombent un autre trésor, que l’on pourra découvrir pour la première fois : les souterrains du fort, dégagés et mis en valeur en 2006 par l’OCRA (Organisation pour la connaissance et la restauration d’au-dessous-terre). En complément de la visite, l’OCRA propose une conférence sur l’histoire obscure à souhait des souterrains lyonnais.

Samedi et dimanche à 11 heures, 14 heures et 17 heures.

Fort de Saint-Just (Lyon 5)

Construit au XIXe siècle, le bastion de Saint-Just se situe sur les hauteurs de la colline de Fourvière, où il est mitoyen du Jardin des Curiosités. Le fort abrite aujourd’hui des résidences artistiques gérées par l’association Gamut : chaque artiste y dispose d’un espace de travail individuel et d’un espace de stockage collectif, en échange de son investissement ponctuel à la vie du bâtiment. Une visite guidée présentera les artistes et collectifs en résidence qui cohabitent dans la fraîcheur de ses murs.

Samedi et dimanche de 11 heures à 16h30.

Fort de Feyzin

Fermé et interdit au public au XXe siècle, ce fort militaire a été acquis par la ville de Feyzin en 2003, qui a lancé un important chantier de réhabilitation de ses 22.500 m². Au cœur d’un bois abritant un parcours botanique, le fort est un des meilleurs exemples du style « Séré de Rivières » : une seule entrée accessible par un pont roulant sur un fossé, avec une structure pentagonale ouverte vers la ville à défendre. De nouveaux espaces seront ouverts à la visite, comprenant la Caponnière et les chambrées 6 et 8 du Cavalier rénovées, des salles de séminaire, des tunnels éclairés, et un wagonnet sur rail d’époque.

Samedi et dimanche de 9h30 à 18 heures.

Fort de Montcorin (Irigny)

A Irigny, au sud de Lyon, le fort de Montcorin a été construit de 1877 à 1879. Il faisait partie de la deuxième ceinture de défense de Lyon. Sa visite est libre, comprenant un parcours fléché et commenté avec un livret-jeu. Des points d’information expliquent le fonctionnement du bâtiment et la vie du fort, du casernement à la poudrière en passant par la caponnière, et une salle du casernement expose des photographies sur la ville d’Irigny. Pour les familles, un jeu permettra aux enfants de déambuler dans les recoins labyrinthiques du fort.

Samedi et dimanche de 13 heures à 18 heures.