Robert Badinter plaide pour l’abolition de la peine de mort universelle

PEINE DE MORT Chaque jour, « 20 minutes » vous propose des vidéos réalisées par son partenaire Brut 

20 Minutes avec Brut
— 
Robert Badinter, le 15 octobre 2019 à Paris.
Robert Badinter, le 15 octobre 2019 à Paris. — Jacques Witt/SIPA

Il y a quarante ans, la peine de mort était abolie en France. Une réforme portée par Robert Badinter, alors ministre de la Justice et fervent défenseur des droits humains. Pour célébrer l’anniversaire de la fin de la peine capitale, l’avocat souhaite étendre son combat à l’ international : « Il ne faut jamais oublier que les êtres humains sont susceptibles de changement et que c’est en fonction de nos lois, de nos conditions d’incarcération que nous pouvons attendre d’eux ce changement. »

À 93 ans, Robert Badinter se tient droit et, d’une voix affirmée, il poursuit son plaidoyer : « Il est certain que l’abolition totale triomphera. Pourquoi cette conviction est-elle si forte chez moi ? C’est parce que, comme le disent si bien nos amis italiens, "c’est la vie", c’est le combat de la vie, pas d’une vie, de la vie. » Retrouvez le discours de Robert Badinter dans la vidéo de notre partenaire Brut.