Gérald Darmanin alerte sur l'état de la menace terroriste en France

VIGILANCE Le ministre de l’Intérieur a demandé aux responsables de la sécurité du territoire « un haut niveau de vigilance »

R. G.-V.
— 
Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin.
Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin. — Mourad ALLILI/SIPA

« La France est très menacée, tous les Français le sont », a déclaré ce mercredi Gérald Darmanin. Le ministre de l’Intérieur, interrogé sur RTL, a voulu alerter sur le niveau de menace terroriste qui pèse actuellement sur le pays. « Nous sommes aujourd’hui sans doute assez prémunis contre des attentats de type 13-Novembre, c’est-à-dire organisés de l’étranger, même si tout peut arriver. En revanche, il y a des menaces endogènes, avec quelqu’un qui prend un couteau, entre n’importe où et commet un attentat au nom d’une religion. »

La France n’a pas été épargnée ces derniers mois par ce type d’attaques « à petite échelle ». Gérald Darmanin a rappelé que le contexte du procès des attentats du 13-Novembre, qui a commencé il y a une semaine et doit se poursuivre neuf mois, peut être propice à de nouvelles attaques. Le ministre a, en conséquence, demandé aux responsables de la sécurité du territoire « un haut niveau de vigilance » autour des lieux sensibles. Le procès des attentats de janvier 2015, à la même époque l’année dernière, avait nourri plusieurs attaques, notamment l’assassinat de Samuel Paty.

Trente-six attentats islamistes auraient été déjoués par les forces de l’ordre depuis 2017, dont « quelques-uns » cette année. Outre le terrorisme religieux, le ministre de l’Intérieur a alerté sur RTL sur le risque terroriste survivaliste. Il s’agit de « gens qui pensent que la fin du monde approche et donc, qu’il faut l’accélérer. Nous avons déjà déjoué des attentats de ces gens qui allaient passer à l’acte. »