Haute-Savoie : Une école dédiée au métier d’alpagiste pour la première fois en France

MONTAGNE L'objectif de l'Alpage Ecole est de former les acteurs de la montagne de demain et faire naître des vocations

20 Minutes avec agence
— 
Patrick Siccoli - Sipa

Une première école dédiée au métier d’alpagiste est née en France. Celle-ci est située à 1.650 mètres d’altitude sur l’alpage de Sulens dans le massif des Aravis en Haute-Savoie. Son objectif : former les acteurs de la montagne de demain et faire naître des vocations, rapporte France Bleu Pays de Savoie, ce lundi.

« C’est vrai qu’on perd des alpages, on perd des exploitants… Si tous les élèves qui passent par ici se trouvent une passion pour les alpages, notre agriculture de montagne est sauvée », raconte Marie-Louise Donzel-Gonet, éleveuse et vice-présidente à l’agriculture au département de Haute-Savoie.

« C’est une école de la vie »

Depuis l’année dernière, l’Alpage Ecole accueille près de 120 apprentis éleveurs et fromagers. Pendant l’été, ils s’activent pour faire tourner la production de l’école. « Ils apprennent le métier d’alpagiste de A à Z. C’est une école de la vie, la vie en alpage », ajoute Caroline Moreno, directrice adjointe du lycée agricole de Contamine-sur-Arve.

Une semaine par an, chaque élève apprend les bases du métier et passe de la théorie à la pratique. Au total, il faut notamment s’occuper de 40 vaches laitières sur 34 hectares de pâturages, 16 hectares de landes et 15 hectares de forêts.