Marseille : « Je quitterai mes fonctions de directeur de l’IHU dans un an »… Didier Raoult joue l’affrontement avec l’AP-HM

CONTROVERSE Alors que le conseil d’administration de l’IHU doit bientôt se réunir sur son cas, Didier Raoult assure « qu’ils ne pourront pas lui dire de partir »

Caroline Delabroy
— 
Didier Raoult en septembre 2020
Didier Raoult en septembre 2020 — RETMEN/SIPA

« On ne change pas un directeur comme ça. » Face à Bruce Toussaint, sur BFMTV, Didier Raoult a campé sur ses positions vendredi matin, alors que le conseil d’administration de l’IHU à Marseille doit bientôt se réunir sur son cas. Il annonce qu’il quittera « les fonctions de directeur de l’IHU dans un an ». Autrement dit pas avant, alors que le nouveau directeur de l’AP-HM a divulgué dans une interview au Monde vouloir lancer le processus de recrutement d’un successeur au controversé professeur Raoult.

« Le soutien de la présidente élue »

L’intéressé affirme avoir le soutien de la présidente de l’IHU, le Dr Yolande Obadia. Et selon lui, « c’est la présidente élue qui nomme le directeur, pas le conseil d’administration ». « Ils ne pourront pas me dire de partir, il y a des statuts », a-t-il aussi déclaré. Ajoutant : « Je comptais bien arrêter mais mon conseil scientifique et mon conseil d’administration m’ont demandé de rester un an, compte tenu de l’épidémie du Covid, ce qui je crois est raisonnable. »

« L’appel à la presse pour se débarrasser des gens, c’est quelque chose qui ne se fait pas », a aussi jugé Didier Raoult, qualifiant par ailleurs le niveau de tension actuel en France de « dangereux ». Sur la vaccination des personnes à risques, notamment les personnes de plus de 80 ans, il a répété y être favorable et s’est prononcé pour une troisième dose.

D’après nos informations, le conseil d’administration de la fondation qui pilote le célèbre centre marseillais se réunira le 17 septembre prochain.