Rennes : Quatre collégiens de moins de 12 ans vaccinés « par erreur »

VACCINATION Leurs parents avaient donné leur autorisation pour que leur enfant reçoive leur première dose

Camille Allain
— 
Illustration de la campagne de vaccination des 12-17 ans contre le Covid-19.
Illustration de la campagne de vaccination des 12-17 ans contre le Covid-19. — P. DESMAZES / AFP

Voilà qui va donner du grain à moudre aux antivax. A Rennes (Ille-et-Vilaine), quatre adolescents âgés de moins de 12 ans ont reçu une dose du vaccin anti-covid​, a-t-on appris ce jeudi auprès de l’Agence régionale de santé (ARS), confirmant une information de France Bleu Armorique. Rappelons que la vaccination n’est autorisée qu'à partir de 12 ans révolus. Contactée l’ARS évoque « une erreur » et explique qu’elle va chercher à comprendre comment cela a pu se produire.

Cette « erreur » s’est produite ce jeudi matin lors de la vaccination de 25 élèves du collège privé Assomption organisée au sein du groupe scolaire Trégain, dans le quartier de Maurepas. Avant de recevoir leur première injection, les mineurs devaient remettre l’autorisation parentale signée par les parents, ce qui a été fait. Parmi les 25 adolescents, quatre d’entre eux n’avaient pas encore 12 ans mais tous étaient nés en 2009. « Trois auront 12 ans en octobre et un en décembre », précise le directeur de l’établissement Philippe Mercier.

Ce dernier a appelé les parents des quatre élèves concernés ce jeudi. « Ils ne voient pas de problème. Ils avaient lu que l’année de naissance retenue était celle de 2009. Ils étaient désolés », explique le directeur de l’Assomption. La campagne de vaccination en milieu scolaire a commencé tout doucement dans cet établissement qui compte 700 élèves. Seuls 25 « volontaires » étaient présents, même si certains adolescents avaient déjà reçu une première injection avant la rentrée.

Au 30 septembre, le pass sanitaire sera étendu à tous les enfants de plus de 12 ans et 2 mois.