Marseille : La ville se lance à son tour dans le chantier des cours d'école désimperméabilisées

EDUCATION Après Paris ou encore Rennes, la ville de Marseille se lance dans un chantier de désimperméabilisation des sols dans les cours d'école

M.Cei.
— 
Deux cours d'école à Marseille ont été végétalisées et désimperméablisées
Deux cours d'école à Marseille ont été végétalisées et désimperméablisées — Mathide Ceilles / 20 Minutes

C’était l’une des dernières grandes villes de France à ne pas avoir entrepris un tel chantier. Après Paris, Rennes ou encore Nantes, la ville de  Marseille s’est lancée dans un chantier de rénovation de ses cours  d’école​, pour créer des cours végétalisées et désimperméabilisées. Ce mercredi, l’adjoint au maire en charge de cette rénovation Pierre-Marie Ganozzi a ainsi présenté une cour « vitrine », réalisée au sein de l’école Sainte-Sophie dans le 4e arrondissement de la cité phocéenne

Après une concertation avec les différents acteurs de l’école, la cour de récréation sera végétalisée, avec la plantation d’arbres, dégenrée, équipée de sorte de pouvoir faire la classe dehors et avec un béton drainant qui aspire la moindre goutte d’eau. Une autre école, l’école Révolution Jet d’eau, dans le troisième arrondissement, a bénéficié du même traitement.

« Le coût total de ces changements, travaux et rénovation inclut, équivaut à 600.000 euros pour les deux écoles, précise Pierre-Marie Ganozzi. Et nous avons financé à 70 % par des subventions de l’agence nationale de l’eau et de la région. » Et d’ajouter : « Si ça fonctionne, on va essayer de refaire ça un peu partout dans Marseille. Il est prévu de lancer des études en 2022 pour dix autres écoles, sur l’ensemble du secteur. Et nous avons pour objectif de lancer dès l’été 2023 les travaux dans dix autres écoles. »