Seine-et-Marne : Trop d’élèves et pas assez d’enseignants en maternelle et en primaire

EDUCATION Les officiels ont recensé les élèves après la rentrée et fermé des classes pour en réaffecter les enseignants ailleurs

20 Minutes avec agence
— 
Mourad Allili / Sipa

Les 1.700 écoles maternelles et primaires de Seine-et-Marne ont accueilli à la rentrée 700 élèves de plus qu’annoncé par les projections officielles. Les estimations faisaient état d’une baisse des effectifs de 800 élèves en primaire, rapporte Le Parisien. Mais il n’en est rien, notamment à cause de programmes immobiliers ayant attiré des habitants venus d’autres départements.

Cet écart entre prévisions et réalité a eu des conséquences concrètes pour les écoliers et leurs enseignants. Les 136 postes alloués aux établissements de Seine-et-Marne pour renforcer l’enseignement dans les zones rurales et dédoubler les grandes sections de maternelle se sont révélés insuffisants. La situation est d’autant plus tendue que toutes les familles n’ont pas encore inscrit leurs enfants à l’école.

Des ajustements de dernière minute

Face au manque de dizaines postes d’enseignants, l’académie a recensé en urgence le nombre réel d’élèves lors des deux premiers jours de la rentrée. L’objectif était de fermer des classes dès le lundi 13 septembre et réaffecter les enseignants rendus disponibles. Certains redéploiements ont même eu lieu ce mardi.

Des écoliers ont ainsi fait la connaissance d’un enseignant finalement muté ailleurs, dénoncent des parents. Ils déplorent aussi la surcharge et parfois les doubles niveaux dans les classes restées ouvertes. « Il n’y a pas autant d’enseignants ou d’enseignantes que de postes, […] ce qui ne présage rien de bon pour l’avenir », a par ailleurs affirmé le syndicat Snuipp77.