Ille-et-Vilaine : « C'est inacceptable »… Deux véhicules d'intervention de la Diro fracassés dans la même journée

ACCIDENTS Un poids lourd a littéralement retourné l’un des véhicules de la Direction des routes de l’Ouest à Liffré, près de Rennes

C.A.
A Liffré, près de Rennes, un fourgon de la Diro a été percuté par un poids lourd alors qu'il protégeait un camion en panne.
A Liffré, près de Rennes, un fourgon de la Diro a été percuté par un poids lourd alors qu'il protégeait un camion en panne. — Diro

« Les gens commençaient à sortir de leurs voitures, tout le monde se demandait ce qu’il se passait ». Au volant de sa voiture, Aurélien a rapidement compris ce qui était arrivé quand il a vu un camion orange de la Diro retourné sur l'A84 reliant Rennes à Caen ce mardi après-midi. D’après nos informations, le fourgon était positionné sur la droite de la chaussée pour signaler un camion en panne quand il a été violemment percuté​ par un poids lourd ce mardi à hauteur de Liffré (Ille-et-Vilaine). « L’impact a été violent. Il a littéralement volé », raconte une membre de la Direction des routes de l’Ouest. Le véhicule était heureusement vide au moment de l’impact et la collision n’a pas fait de blessés. La circulation a été sérieusement perturbée et d’importants ralentissements commençaient à se former.

Plus tôt dans la journée, un autre véhicule de la Direction interdépartementale des routes de l’Ouest avait déjà été accidenté sur la RN162 à proximité de Louverné, en direction de Mayenne. Il protégeait un poids lourd en panne quand il a été percuté par un fourgon. « Nous sommes très en colère. C’est inacceptable », martèle la Diro.

Une campagne pour protéger les agents

Ce mardi, l’administration chargée de protéger les usagers de la route a déploré son 18e et 19e véhicule accidenté. Un chiffre alarmant qui l’avait poussée à lancer une campagne de communication cet été, afin de sensibiliser les automobilistes à la sécurité des agents des routes.

« Les accidents sur nos véhicules d’intervention sont souvent liés au manque d’attention, à l’utilisation du téléphone portable ou à une vitesse excessive de la part des conducteurs », assure-t-elle.