Opposé au pass sanitaire, le « Spider-Man français » Alain Robert monte une tour de 187 m à La Défense

EPIDEMIE Cette ascension sans équipement à mains nues s’est conclue par une interpellation et une garde à vue pour Alain Robert et les trois grimpeurs qui l’accompagnaient

F.H. avec AFP
— 
Alain Robert, le "Spiderman français" et trois jeunes grimpeurs ont escaladé la tour Total à La Défense pour montrer leur opposition au pass sanitaire, le 7 septembre 2021.
Alain Robert, le "Spiderman français" et trois jeunes grimpeurs ont escaladé la tour Total à La Défense pour montrer leur opposition au pass sanitaire, le 7 septembre 2021. — Rafael Yaghobzadeh/AP/SIPA

Le combat de trop pour Spider-Man ? Celui qui le fait basculer du côté obscur ? Alain Robert, surnommé le « Spider-Man français », a montré son opposition au pass sanitaire, ce mardi, en escaladant la tour Total Coupole à La Défense (Hauts-de-Seine) à mains nues, utilisant simplement des « straps » autour des doigts.

« C’est une ascension contre le pass sanitaire, qui embête tout le monde. C’est une atteinte aux libertés fondamentales, ce pass est une honte », a déclaré Alain Robert avant son départ. Après un peu plus d’une heure d’ascension et sans équipement, le grimpeur de près de 60 ans a été interpellé et placé en garde à vue à la mi-journée pour « mise en danger de la vie d’autrui », a constaté un journaliste de l’AFP. D’ordinaire solitaire, ce spécialiste de l’alpinisme urbain était accompagné pour la première fois de trois jeunes grimpeurs âgés de 21, 28 et 33 ans.

En mars 2020, il était monté en haut de la Tour Agbar à Barcelone pour protester contre la « peur » engendrée par le coronavirus.