Pass sanitaire : Quels salariés doivent présenter le dispositif dans les aéroports ?

FAKE OFF Une grève a éclaté la semaine dernière à l’aéroport de Cayenne, en Guyane, au sujet de l’application du pass sanitaire et de l’obligation vaccinale pour les salariés travaillant sur le site

Mathilde Cousin
— 
Des voyageurs à l'aéroport de Nice, le 26 juillet (illustration).
Des voyageurs à l'aéroport de Nice, le 26 juillet (illustration). — SYSPEO/SIPA
  • Les salariés travaillant à l’aéroport Félix-Eboué en Guyane ont obtenu de ne pas présenter un pass sanitaire pour accéder à l’aérogare.
  • Une décision qui n’est que l’application de la loi, selon des propos de Carine Sinaï-Bossou, la présidente de la Chambre de commerce et d’industrie de Guyane, rapportés par la chaîne Guyane La Première.
  • Les personnels navigants (hôtesses, stewards) ainsi que les serveurs travaillant dans la restauration sont eux concernés par le pass sanitaire.

Edit : ajout d'une précision sur le service médical d'ADP.

Pour venir travailler, certains salariés des aéroports doivent-ils montrer un pass sanitaire ? La question a été au cœur d’un conflit qui a duré cinq jours à l'aéroport Félix-Eboué,  en Guyane, et qui s’est achevé samedi. Finalement, les salariés ne devront pas présenter  un pass sanitaire pour accéder à l’aérogare,  souligne Guyane La Première.

Une décision qui n’est que l’application de la loi, selon des propos de Carine Sinaï-Bossou, la présidente de la Chambre de commerce et d’industrie de Guyane, rapportés par nos confrères. Que dit exactement cette loi du 5 août ? 20 Minutes fait le point.

FAKE OFF

Le site du service public n’est pas très explicite sur les salariés concernés : il rappelle que le pass s’applique pour les vols intérieurs interrégionaux, sans toutefois nommer les catégories de salariés qui sont concernées. La loi  prévoit également que le dispositif s’applique aux personnes travaillant dans des transports « à destination ou en provenance » de France métropolitaine, de Corse ou de l’Outre-mer.

La Direction générale de l'aviation civile (DGAC) nous confirme que le pass sanitaire s’applique aux « personnels navigants », c’est-à-dire aux hôtesses et aux stewards qui accueillent les passagers à bord des avions et s’assurent du bon déroulement du vol. La réglementation « est la même pour la métropole et l’Outre-Mer », continue la DGAC.

Dans les aérogares, les serveurs et serveuses qui travaillent dans les restaurants et cafés proposant de la vente à consommer sur place doivent également présenter ce pass sanitaire, complète le groupe ADP (Aéroports de Paris) auprès de 20 Minutes.

Le personnel en charge des contrôles de sécurité des passagers ou le personnel enregistrant les voyageurs à bord des vols ne sont pas tenus, eux, de le présenter.

En revanche, les médecins et infirmiers du service médical d’ADP, qui gèrent aussi les urgences, sont soumis à l’obligation vaccinale, précise le groupe, comme le sont les soignants des établissements de santé ou des Ehpad.