Marseille : « Crémieux, Marseille aura ta peau »… Des tags ciblent l’immeuble d’un homonyme du président de l’AP-HM

ANTIVAX Michèle Rubirola, médecin et première adjointe du maire de Marseille, a assuré de tout son soutien François Crémieux, après les injures et tags visant l’immeuble d’un homonyme du DG de l’AP-HM

C.D.
— 
Manifestation contre le pass sanitaire à Marseille le 31 juillet dernier.
Manifestation contre le pass sanitaire à Marseille le 31 juillet dernier. — Alain ROBERT/SIPA

Des manifestants « anti pass » et « anti-vaccin » se sont rendus ce week-end au pied d’un immeuble qu’ils pensaient être celui de François Cremieux, le directeur général de l’AP-HM à Marseille, « pour y proférer toutes sortes d’injures et taguer l’immeuble », dénonce Michèle Rubirola, première adjointe de la ville de Marseille et présidente du conseil de surveillance des hôpitaux de Marseille. dans un courrier à l’ensemble des personnels.

« Nous avons assuré François Crémieux de notre soutien et condamnons de la manière la plus ferme ces actes inadmissibles et les paroles publiques qui les ont précédés », écrit-elle dans ce courrier cosigné avec le professeur Jean-Luc Jouve, à la tête de l’AP-HM.

« Crémieux dégage » « Crémieux, Marseille aura ta peau » « Crémieux FDP » ou encore « Collabo » pouvait-on lire sur les inscriptions adressées donc à l’homonyme de François Crémieux.